Les nouveaux ordinateurs portables HP en images

Poste de travail
HP EliteBook 9470M - châssis

HP oriente sa gamme B2B vers la mobilité. Dans l’ombre des ultrabooks Spectre XT Pro, les EliteBook enfilent leurs habits d’été.

La convergence n’est pas encore à l’ordre du jour chez HP. Les concepts hybrides à mi-chemin entre ordinateurs portables et tablettes numériques attendront, au profit de l’ultrabook Spectre XT Pro, mais aussi de la gamme EliteBook, ses laptops et ses netbooks.

S’il devait tout de même être un point de convergence dans le collimateur du constructeur, il s’agirait sans doute de la mobilité, reconnue à demi-mot comme un argument de poids auprès des entreprises. Témoin la place accordée au Spectre XT Pro, un ultrabook de 13,3 pouces conforme en tout point aux spécifications de la norme : 1,4 kg sur la balance pour 2 cm d’épaisseur, une technologie Rapid Start, une puce Trusted Platform Module 1.2… et le luxe d’un clavier rétroéclairé en standard, au même titre que le pavé tactile multitouch.

Mais le respect scrupuleux des recommandations d’Intel inscrit de fait le Spectre XT Pro dans une foule d’ultrabooks dont il peine à se singulariser. Passé les airs de déjà vu avec un disque dur de 320 Go à 500 Go ou un SSD de 128 Go à 256 Go, l’autonomie plafonne à 7 heures et la connectique, comme à l’accoutumée, se partage entre les feux de l’USB 2.0 et de l’USB 3.0 (un port de chaque). S’y adjoignent une interface HDMI 1.4 (compatible 3D) et une RJ45 pour l’Ethernet Gigabit. À noter la présence d’un seul jack 3,5 mm pour un casque et un microphone.

Au rang des technologies propriétaires, l’écosystème logiciel de HP est toujours au rendez-vous. CoolSense pour optimiser le refroidissement, Absolute Data Protect pour sauvegarder régulièrement ses données, Password Manager pour centraliser ses mots de passe… l’offre aurait presque des allures professionnelles s’il ne perdurait pas cette ombre au tableau, en l’occurrence Windows 7 64 bits en version familiale (Home Premium).

Une idée des netbooks

Même constat pour l’EliteBook 2170p (999 dollars HT dans sa version de base), un netbook de 11,6 pouces pour 1,3 kg et une autonomie d’à peine 6 heures sur une charge de la batterie 4 cellules fournie en standard. Le choix d’un SSD couplé à un accumulateur 6 cellules affiché au catalogue des options peut porter la longévité à 10 heures. A contrario, l’utilisation d’un disque dur aura un impact d’autant plus négatif, tout comme l’implémentation d’un modem 3G HP et l’upgrade de la RAM à 16 Go sur les deux emplacements DDR3-1600  disponibles.

À noter que si de nombreux constructeurs ont donné sa chance à l’AMD Brazos 2.0, les EliteBook se cantonnent à l’Intel Ivy Bridge, avec des processeurs Core i-Series double cœur, un chipset QM77 Express et un large choix de cartes d’interface réseau sans fil sur mini-PCIe : de l’Intel, de l’Atheros ou du Broadcom, toutes munies d’un contrôleur Bluetooth 4.0 “Smart”. Hormis les 2 ports USB 3.0, l’alliance du DisplayPort et du VGA aux dépens du HDMI retient l’attention, à l’instar de ce connecteur réservé à une station d’accueil.

De la continuité dans l’air

C’est ce même dock qui accueillera l’EliteBook Folio 9470m, dont la sortie est prévue pour le mois d’octobre, sans prix annoncé pour l’heure. Cette variante du Folio 13 n’est pas parmi les plus fines de la catégorie (19 mm), mais elle reste bien plus légère que la plupart de ses homologues de la série EliteBook. HP mentionne une dalle de 14 pouces en HD Ready (1366 x 768 pixels), additionnée d’un rétroéclairage LED. Il se peut que ce soit du TN.

À la demande, HP implémentera des processeurs Core i3, i5 ou i7, à double cœur et en guise de mémoire de masse, un disque dur SATA jusqu’à 500 Go ou un SSD d’une capacité maximale de 256 Go. Une station d’accueil dédiée procurera des connecteurs additionnels (moniteur externe, imprimante, couple clavier / souris, etc.) afin de permettre une meilleure intégration au sein du poste de travail.

Dans cette lignée de polyvalence, la batterie 4 cellules intégrée est amovible et secondée d’un emplacement réservé à un accumulateur supplémentaire. Passé les modems 3G et 4G LTE disponibles en option, les constructeurs se sont également présentés en nombre au portillon de l’EliteBook Folio 9470m pour proposer leur combo Wifi 802.11n et Bluetooth 4.0 : Intel par défaut, Atheros ou Broadcom sur sollicitation.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur