HP va saigner à blanc EDS en Europe

Cloud

Plus de 9.000 postes seront supprimés sur le Vieux Continent. En tout, HP prévoit 24.600 suppressions de postes

On en sait un peu plus sur la cure d’austérité imposée par HP à sa nouvelle filiale de services EDS rachetée près de 14 milliards de dollars. Le 16 septembre dernier, le géant informatique annonçait son intention de supprimer 24.600 postes, la plupart chez EDS qui emploie 142.000 dans le monde.

L’Europe sera la première touchée par ce plan. Selon les syndicats, HP supprimera 9.330 emplois sur le Vieux Continent, dont 90 % chez EDS. Les ressources humaines, les services juridiques ou la finance ainsi que certaines fonctions métiers (infogérance, conseil, etc.) seront particulièrement impactées. Au total, 8.400 postes seront supprimés chez EDS Europe sur un total de 36.000, principalement en Grande-Bretagne, où la société est très présente (16.500 salariés).

Concernant la France, le mystère reste entier. La CFTC table sur environ 500 suppressions de postes au total, mais ce chiffrage est contesté par la CFDT, indique les Echos.

Rappelons que ce plan coûtera 1,7 milliard de dollars sur les charges du 4è trimestre – ce qui vient s’ajouter aux 13,9 milliards du montant de l’acquisition d’EDS par HP – un prix que la Bourse de Wall Street avait déjà estimé élevé… Mais pour HP, la tentation était trop forte, de se confirmer ainsi comme numéro un mondial en acquérant du jour au lendemain la dimension “services d’infogérance” qui lui manquait face à… IBM Global Services.

A lire : Thomas Hogan, dg de HP Software: “Nous sommes consolidateur”…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur