HP veut porter Superdome 64 processeurs sous Linux

Régulations

Hewlett Packard veut étendre les zones d’action de Linux sur ses serveurs très haut de gamme

Après l’annonce en janvier du support sous Linux des serveurs Integrity Itanium, HP lance le programme ‘

BigTux‘ pour le support sous Linux des serveurs Integrity Superdome à 64 processeurs. Ce n’est pas un record, mais une adaptation. Car si Linux est aujourd’hui largement présent sur les serveurs bi, quadri et même octo processeurs, le support de serveurs multiprocesseurs au delà de 8 processeurs nécessite de spécialiser les distributions. Silicon Graphics, par exemple, supporte sous Linux jusqu’à 2.048 processeurs, mais avec SGI Advanced Linux Environment, une distribution de Linux version modifiée d’un Linux Red Hat. Cette démarche d’adaptation de distributions Linux aux serveurs très haut de gamme ? le projet ‘BigTux‘ d’HP porte sur l’adaptation des distributions Red Hat et Novell SuSE ? a été adoptée par les grands acteurs du marché, HP donc, IBM et Dell. D’autant plus facilement que leur stratégie s’oriente vers les architectures x86 à base de Xeon d’Intel ou d’Opteron d’AMD. Sous Linux ou sous Windows d’ailleurs ! A l’exception notable et remarquée du quatrième acteur du marché, Sun Microsystems, qui supporte Linux mais cherche toujours à promouvoir Solaris. Chez HP, cette évolution s’accompagne de la mise à jour d’OpenView, sa solution de gestion des environnements, qui assurera le suivi et le contrôle de plusieurs programmes open source, comme MySQL, Tomcat ou JBoss. Enfin HP a annoncé le support de Xen, un logiciel open source de virtualisation conçu par XenWorks et concurrent de VMWare.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur