HP voit ses bénéfices à la baisse, la Bourse est déçue

Cloud

HP reste profitable sur son 3è trimestre fiscal (à fin juillet), avec une hausse de 5% des ventes. Mais certaines divisions restent à la traîne

Le résultat net s’établit à 297 millions de dollars, soit 10 cents par action. Evidemment, c’est un redressement spectaculaire par rapport aux 2,03 milliards de pertes (soit -67 cents par action) de l’an passé (même trimestre), dus notamment à la fusion avec Compaq. Mais les analystes boursiers parlent de chiffres décevants, en deçà des attentes, tant en marge bénéficiaire qu’en chiffre d’affaires.

Les ventes se sont élevées à 17,35 milliards, en progression de 4,9% par rapport à l’an passé -mais les prévisions étaient légèrement supérieures à 17,46 milliards, car le trimestre précédent avait accusé un recul de 4%. Wall Street n’oublie pas que l’absorption de Compaq a coûté 19 milliards: les retombées ne sont pas encore là ou à peine. Or, les milieux boursiers déplorent notamment que les résultats se détériorent sur certaines divisions. Ainsi, la branche PC (‘Personal Computing’) qui était redevenue profitable est à nouveau dans le rouge, et les pertes se sont creusées dans la branche ‘Entreprises’, en dépit, des coupes sombres qui ont été opérées. La branche PC enregistre une perte de 56 millions (contre +21 millions le trimestre précédent). Son chiffre d’affaires est tombé en dessous de 5 milliards (4,97), en recul de 3% par rapport au trimestre précédent, mais en progression de 5% par rapport à l’an dernier. La branche Entreprises recule également en chiffre d’affaires à 3,71 milliards (-4%) mais surtout ses pertes s’alourdissent à 70 millions (-7 millions sur le trimestre précédent) -vraisemblablement à cause des coûts de restructuration. Fort heureusement, la branche Imprimantes reste largement en positif avec un résultat net de 739 millions. Commentaire de Carly Fiorina, p-dg: “Nous aurions dû faire mieux“. Selon le Wall Street Journal, elle regrette en particulier que les réductions de prix agressives sur les PC de bureau aient pu conduire à un résultat négatif dans cette division. Les perspectives du trimestre prochain s’annoncent meilleures: selon le directeur financier, les ventes devraient se situer entre 18,8 19,1 milliards et le gain par action entre 34 cents et 36 cents. En attendant, dès hier soir, l’action a chuté de 10% à 19,70 dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur