HPC : la NSA choisit HPE GreenLake pour un contrat de 2 milliards $

Hewlett Packard Enterprise a remporté un contrat de services cloud avec  la National Security Agency (NSA)  d’une valeur de 2 milliards $ pour utiliser « les solutions informatiques hautes performances  pour répondre aux besoins croissants en données via HPE GreenLake ».

HPE GreenLake fournit des capacités de calcul haute performance (HPC) sous forme de services gérés, avec paiement à l’usage,

Le contrat est d’une durée  de dix ans avec la NSA et démarrera  en 2022.

« La mise en œuvre de capacités d’intelligence artificielle, d’apprentissage automatique et d’analyse sur des ensembles de données massifs nécessite de plus en plus des systèmes de calcul haute performance (HPC) », a déclaré Justin Hotard,  directeur général, HPC et Mission Critical Solutions (MCS) chez HPE.

 

 

Ce n’est pas le seul contrat cloud que la NSA a récemment conclu avec des MSP. Le mois dernier, AWS a remporté un contrat de 10 milliards $  sur  15 ans,  nommé « WildandStormy »,  pour  fournir des services d’hébergement cloud à quelque 17 agences de renseignement américaines.

Microsoft a cependant déposé une plainte officielle auprès du US Government Accountability Office concernant l’attribution du contrat à AWS.

Microsoft allègue que la NSA n’a pas procédé à une évaluation appropriée.

Une nouvelle la bataille entre  Microsoft  et AWS, après celle autour du contrat JEDI passé par le Pentagone en octobre 2019.