HPE OneSphere : une gestion centralisée pour les environnements hybrides

CloudDSILogicielsOrchestrationProjets

A la Conférence Discover, HPE dévoile OneSphere, son nouvel outil en mode SaaS visant à gérer les ressources IT de manière unifiée.

HPE a profité de l’édition 2017 de sa conférence Discover qui se tient à Madrid pour dévoiler OneSphere. Il s’agit d’un tout nouveau service SaaS offrant aux entreprises une gestion unifiée de leurs ressources IT réparties entre infrastructures sur site, clouds privés et clouds publics.

HPE OneSphere se présente donc comme une offre logicielle en ligne assurant une administration centralisée de l’ensemble des environnements hybrides. La solution est conçue pour les responsables informatiques, les développeurs et les dirigeants d’entreprise souhaitant créer des clouds, déployer des applications et obtenir des informations plus rapidement.

Ce service de gestion multi-cloud consiste en un logiciel en tant que service (SaaS pour software-as-a-service). Il fonctionne aussi bien avec les machines virtuelles, les charges de travail conteneurisées et les applications installées sur hyperviseur “bare metal”.

OneView avec des conteneurs

OneSphere découle de HPE OneView, solution définie par logiciel assurant la programmabilité de l’infrastructure. HPE l’a étendue pour couvrir les environnements informatiques hybrides.

La nouvelle offre repose sur une architecture moderne utilisant des services basés sur des conteneurs et l’orchestration Kubernetes s’exécutant dans le cloud. Elle est pilotée par API et peut ainsi être intégré dans l’environnement d’un client.

Initialement, OneSphere sera lancé avec AWS, avant Azure et Google Cloud Platform au premier trimestre 2018. Facturé à l’usage, le service sera disponible dès janvier 2018 outre-Atlantique, au Royaume-Uni et en Irlande.

Crédit photo : @HPE


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur