HTC dévoile le One Mini et élargit son réseau de distribution

MobilitéPoste de travail

La famille HTC One s’agrandit avec l’arrivée d’une déclinaison « Mini », plus compacte, plus abordable et toujours aussi bien finie.

Le One Mini de HTC est une déclinaison light et abordable du HTC One, smartphone phare de la firme taïwanaise. Il reprend le design général du One, avec des caractéristiques différentes (entre parenthèses se trouvent les caractéristiques du One) :

  • écran de 4,3 pouces en 1280 x 720 points (4,7 pouces en 1920 x 1080 points) ;
  • processeur bicœur Snapdragon 400 cadencé à 1,4 GHz (quadricœur Snapdragon 600 à 1,7 GHz) ;
  • 1 Go de RAM et 16 Go de flash (2 Go de RAM, 16 ou 32 Go de flash) ;
  • 132 x 63,2 x 9,25 mm, 122 g (137,4 x 68,2 x 9,3 mm, 143 g)

Le tout est accessible en deux coloris – argent (“Glacial Silver”) et noir (“ Stealth Black”) – avec toujours un châssis entièrement en aluminium. Une spécificité de la gamme One.

La touche HTC

L’interface Sense du constructeur est de la partie, tout comme certaines technologies issues du One : contenus rassemblés dans un flux unique (BlinkFeed), application de prise de vue avancée (Zoe) et haut-parleurs en façade (BoomSound).

Bon point, le capteur photo demeure un modèle de type UltraPixel, très efficace en basse lumière.

Attention toutefois, car le module radio de ce terminal n’est pas compatible 4G, contrairement à celui de son grand frère. Autre point négatif, la capacité de la batterie n’est que de 1800 mAh, et proposera donc une autonomie en baisse par rapport au One classique.

« Nous sommes fiers d’être à l’origine de l’un des smartphones les plus innovants du marché, dont le succès a permis à HTC d’atteindre 87% de notoriété auprès des jeunes consommateurs. Aujourd’hui, avec le lancement du HTC One mini, nous proposons certainement la meilleure gamme de smartphones au monde », déclare Peter Chou, CEO HTC Corporation.

Le HTC One sera disponible en France au mois de septembre au prix de public indicatif de 449 euros TTC.

Aussi chez les professionnels ?

Dans un autre registre, HTC vient de signer un accord de distribution pour ses smartphones avec Ingram Micro France, l’un des plus importants grossistes français du secteur informatique.

Une annonce qui devrait permettre à HTC de se rapprocher des entreprises et des DSI. Chose d’autant plus stratégique que le smartphone entre petit à petit dans la sphère de l’informatique traditionnelle, aux côtes des PC, notebooks et tablettes.

« Cet accord avec Ingram Micro France va nous permettre de renforcer notre distribution pour nous rapprocher notamment du grand public, mais aussi des professionnels auprès desquels Ingram Micro bénéficie d’une forte légitimité depuis de nombreuses années », confirme François Hernandez, directeur commercial de HTC France.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 4 ans d’Android !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur