HTC freine sa production de smartphones

Poste de travailSmartphones

HTC aurait fermé plusieurs lignes de production, conséquence de la baisse de ses ventes. Le groupe pourrait externaliser la fabrication de ses smartphones.

HTC serait en train de réduire ses capacités de production. L’agence Reuters rapporte que le fabricant taïwanais aurait fermé au moins une de ses cinq usines, à Taoyuan dans la grande banlieue de Taipei.

1 million de smartphones en moins par mois

Cette réduction de capacité, qui se traduirait par la fusion de deux lignes de fabrication en une seule, aurait pour conséquence de diminuer d’un million d’unités le volume de production sur les 2,5 millions de smartphones qui sortent chaque mois du site de Taoyuan.

De plus, plusieurs lignes d’une unité de Shanghai, capable de produire 2 millions de terminaux mensuellement, seraient aujourd’hui à l’arrêt. Seule une production minimale de smartphones serait maintenue pour répondre au marché chinois.

HTC réfute

De son côté, HTC réfute toute idée de fermeture d’usine et préfère parler de fluidification des lignes de fabrication en fonction de ses prévisions de ventes. Lesquelles sont en bernes ces derniers temps.

Au troisième trimestre, le groupe a accusé une perte opérationnelle de 3,5 milliards de dollars taïwanais (86 millions d’euros environ) tandis que le chiffre d’affaires reculait sévèrement à 47,05 milliards contre 70,7 milliards au trimestre précédent. Et, surtout, les mauvais résultats commencent à tailler dans la trésorerie qui est tombée à 48,1 milliards de dollars taïwanais (1,2 milliard d’euros), contre 55 milliards un an auparavant.

Externaliser la production ?

HTC pourrait être tenté d’externaliser sa production pour se concentrer sur la conception des produits, à la manière du modèle d’Apple. Le fait que, selon le Financial Times, le CEO Peter Chou délèguerait désormais une partie de ses fonctions opérationnelles à la présidente Cher Wang pour se concentrer sur l’innovation, vient alimenter cette idée. Selon Reuters, HTC aurait d’ailleurs contacté plusieurs fabricants asiatiques dont FIH Mobile, une filiale de Hon Hai Precision Industry (Foxconn).

Néanmoins, des rumeurs ont évoqué le fait que HTC pourrait produire les futurs smartphones d’Amazon, mais aussi que FIH pourrait utiliser à son compte les unités de production en veille du constructeur du One. Ce qui l’obligerait à conserver ses usines. Autre rumeur, le rachat du groupe par Lenovo (lequel regarde également du côté de Blackberry) que les capacités de production d’HTC pourraient intéresser au premier plan alors que sa présence sur le marché des smartphones ne cesse de grandir (lire Lenovo vend plus de mobiles que de PC).

HTC semble être à un tournant stratégique de son histoire. Reste à voir s’il saura le négocier.


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur