HTC investit dans le jeu et la fourniture de contenus

Cloud

Coup sur coup, le constructeur taïwanais HTC a racheté la société de distribution de contenus Saffron Digital et devrait massivement investir dans l’éditeur de jeux en ligne OnLive.

HTC va s’investir dans le secteur du jeu en ligne. Le constructeur taïwanais de téléphones mobiles a annoncé son intention d’acquérir une part significative de la société OnLive. Selon les déclarations faites au Taiwan Stock Exchange (TSE), l’opération vise à acquérir 5,33 millions de parts d’OnLive à 7,50 dollars, ce qui reviendrait à une transaction de 40 millions de dollars environ.

OnLive propose un service de jeux vidéo de haute qualité en streaming depuis le web. Un format parfaitement adapté aux téléviseurs HD. Avec l’arrivée des écrans connectés (ou smart TV) à Internet, les services comme OnLive ouvrent la porte à des centaines, voire milliers, de jeux vidéo populaires destinés à l’écran familial sans passer par une console dédiée (et vieillissante), Playsation, Wii et autre Xbox 360. Un secteur porteur qui permet d’élargir le marché du jeu vidéo « grand format » et familial à l’ensemble des utilisateurs du web potentiellement.

A l’occasion du CES 2011 de Las Vegas, le constructeur américain de télévision et d’accessoires audiovisuels Vizio a d’ailleurs annoncé son intention d’intégrer le OnLive Service Game dans ses produits TV et lecteurs Blu-ray. Une valeur ajoutée aux produits audiovisuels qui vont de plus en plus se distinguer les uns des autres par les services qui y seront associés plus que par les caractéristiques techniques, comme le démontrent depuis plusieurs années les services associés aux box triple play en France. Un secteur porteur sur lequel HTC compte bien affirmer sa présence visiblement.

Le constructeur qui s’était distingué en accompagnant le lancement de Google Android en 2008 avec le HTC Dream a également acquis la société britannique Saffron Digital pour 48,59 millions de dollars. Saffron Digital est spécialisé dans la prestation de services mobiles multimédia, notamment en matière de diffusion optimisée de contenus. Là encore, il s’agit d’un secteur porteur dans la mesure où la gestion des contenus se complexifie avec la multiplication des zones géographiques à couvrir selon le type de contenus. Avec un siège à Londre et un bureau à Los Angeles, Saffron Digital couvre 26 pays en fournissant ses services aux opérateurs (T-Mobile), fournisseurs de contenus (Paramount Digital Entertainment) et constructeurs (LG, Samsung, Sony-Ericsson, Nokia et HTC).

HTC a su profiter de l’effet Android. Au quatrième trimestre 2010, le constructeur a vu sa part de marché mondiale passer de 4,5 % au 4e trimestre 2009 à 8,5 % en 2010. Et ses ventes ont triplé à 8,6 millions d’unités. Soit une croissance annuelle de plus de 258 % selon IDC. En élargissant ses centres d’intérêts, HTC cherche probablement à se positionner dans le futur comme un fournisseur de solutions globales sur le très concurrentiel marché des smartphones.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur