Pour gérer vos consentements :
Categories: MobilitéSmartphones

HTC One A9 et BlackBerry Priv : les papys du smartphone font de la résistance

Les ténors d’hier du monde des smartphones vont-ils revenir sur le devant de la scène ? Disons le tout net, ce sera non pour HTC. La firme taïwanaise impressionne avec son One A9, un smartphone 5 pouces Full HD (1080 x 1920 points) plutôt bien équipé, mais ne devrait pas s’imposer sur le marché avec cette offre.

Le One A9 sera en effet vendu à prix d’or en Europe : 599 euros TTC. De plus, les consommateurs le voient déjà comme une copie de l’iPhone. Mais surtout, l’image de marque de la société n’est pas particulièrement bonne auprès des plus jeunes. La gamme One et sa magnifique coque métallique (que l’iPhone a copié, et non l’inverse) existent en effet depuis 2013… ce qui n’a pas fait pour autant remonter la firme dans les classements des ventes.

HTC One A9

HTC a pourtant été un précurseur dans certains domaines : l’adoption d’une coque métallique, bien entendu, mais aussi la qualité des prises de vue et du rendu sonore. Nous retrouvons ces caractéristiques ici, avec un une ouverture de f/2.0 sur le capteur d’images principal (13 mégapixels) et du son en 24/96 de bout en bout.

Le One A9 est équipé d’une puce Snapdragon 617 de Qualcomm (8 cœurs 64 bits à 1,5 GHz max. et 4G), de 2 Go de RAM, de 16 Go d’espace de stockage et d’Android 6.0 « Marshmallow ». Il sera accessible en France dès novembre.

Retour gagnant pour BlackBerry ?

BlackBerry Priv

BlackBerry est un autre précurseur du monde des smartphones qui s’apprête à tenter de reconquérir le marché. C’est le Priv sous Android qui aura la lourde tâche de relancer le Canadien en tant que constructeur de terminaux mobiles.

L’écran serait un modèle 5,4 pouces de 1440 x 2560 points. Le capteur principal devrait être du haut de gamme, en 18 mégapixels. Une puce ARM 64 bits 8 cœurs Qualcomm Snapdragon 808 à 1,8 GHz (compatible 4G) et 3 Go de RAM sont pressentis pour équiper cette machine.

La grande force du Priv réside dans une surcouche à Android 5.1 signée BlackBerry, qui mettra l’accent sur les services du Canadien, en particulier en matière de sécurité. Mais aussi sur un astucieux clavier physique, qui devrait être très apprécié des professionnels. De quoi convaincre les entreprises ? Arrivée prévue dans les semaines à venir.

À lire aussi :

Smartphones : Samsung baisse, Apple monte
L’iPhone 7, un futur smartphone Intel Inside ?
44 % des accès au Web viennent d’un smartphone ou d’une tablette

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago