Apple bloque les smartphones HTC à la frontière des États-Unis

Poste de travailSmartphones
HTC voit ses smartphones bloqués à la frontière américaine

Les commercialisations des HTC One X et EVO 4G LTE aux États-Unis sont bloqués par les autorités du commerce en raison des conflits technologiques qui ont opposé le constructeur taïwanais à Apple.

À l’heure où HTC présente son Desire C, un smartphone d’entrée de gamme de 3,5 pouces sous Android 4 avec un processeur Qualcomm MSM7225A cadencé à 600 MHz associé à 512 Mo de RAM (comme le décrit plus amplement notre confrère ITespresso.fr, le constructeur taïwanais rencontre des déboires pour distribuer ses derniers modèles sur le marché américain.

Reuters indique notamment que les lancements des modèles One X et EVO 4G LTE sont reportés à des dates indéterminées en conséquence d’un ordre d’exclusion de l’International Trade Commission, la chambre du commerce international américaine. L’origine du problème remonte au conflit avec Apple sur des violations de brevets technologiques. Décision désobligeante pour HTC mais aussi ses partenaires dans la mesure où l’opérateur local Sprint, notamment, annonce le lancement prochain du Evo 4G LTE à moins de 200 dollars.

Une guerre des brevets en cause

Une énième guerre des brevets gagnée par Cupertino fin 2011 justifierait ce blocage. HTC assure cependant avoir trouvé une solution de contournement pour éviter de se mettre en infraction, mais les autorités locales veulent en avoir le cœur net. Ce qui va nécessiter quelques vérifications. D’où les retards de commercialisation des smartphones en question sur le marché américain même si les One X ont notamment été livrés aux revendeurs.

Voilà qui ne va guère arranger les affaires de HTC qui continuait de perdre du terrain sur le premier trimestre 2012. À l’échelle mondiale, le constructeur est passé de 9,3 millions de téléphones vendus au premier trimestre 2011 à 7,7 millions début 2012, selon la dernière analyse du Gartner. Ce qui s’est traduit par une chute de 35 % des revenus du constructeur sur la période à 67,8 milliards de TWD (2,3 milliards de dollars). Si le blocage des nouveaux terminaux se poursuit sur le territoire américain, l’incident pourrait peser sur les résultats de la firme au second trimestre.


Voir aussi
Quiz ITespresso.fr – Connaissez-vous les smartphones qui concurrencent l’iPhone ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur