Pour gérer vos consentements :

Huawei se voit déjà numéro 1 des smartphones

Huawei réitère ses objectifs sur le marché des smartphones. La société a ainsi indiqué souhaiter devenir le numéro un du monde des smartphones au cours des cinq prochaines années, explique le Wall Street Journal.

La firme compte dépasser à la fois Apple et Samsung, avec 25 % de parts de marché. « Nous voulons être le fabricant numéro un de smartphones dans le monde, confirme Richard Yu, directeur du Consumer Business Group chez Huawei. C’est un objectif à long terme, mais nous sommes patients. »

Au dernier pointage d’IDC portant sur Q1 2016 (voir l’article « Fin de la croissance sur le marché des smartphones »), Huawei disposait de 8,2 % de parts de marché, contre 24,5 % pour Samsung et 15,3 % pour Apple. Toutefois, la société a progressé de 58,4 % sur un an, alors que ses deux concurrents stagnent ou baissent.

Une large gamme de terminaux mobiles, des processeurs maison et un accord avec Leica sur les capteurs photo devraient permettre à Huawei de concrétiser ses ambitions (voir à ce propos « Leica, l’atout qualité de Huawei sur le marché des smartphones »).

150 milliards de dollars de CA

Huawei dispose aujourd’hui de 80 000 salariés, pour un chiffre d’affaires de 60 milliards de dollars en 2015. La société espère toutefois atteindre le cap des 150 milliards de dollars de revenus annuels en 2020, avec une R&D qui restera stable, à 10 % du chiffre d’affaires, indique Ren Zhengfei, fondateur et CEO de la firme.

À lire aussi :
Huawei prépare son offensive dans les serveurs ARM
Huawei compte vendre 140 millions de smartphones en 2016
Xiaomi, Huawei, Apple, champions des smartphones en Chine

Recent Posts

ESN : Numeum s’étoffe et précise ses priorités

Numeum, qui réprésentent les ESN et éditeurs de logiciels en France, a précisé sa feuille…

15 heures ago

HPE Discover 2022 : Red Hat rejoint l’écosystème GreenLake

OpenShift, RHEL, Ansible... Red Hat va proposer une version sur site avec paiement à l'usage…

16 heures ago

Performance applicative : pas d’analyse sans observabilité ?

Cette année, le Magic Quadrant de l'APM (gestion de la performance applicative) englobe officiellement l'observabilité.…

18 heures ago

Cloud : comment protéger l’Europe de lois à portée extraterritoriale

Arbitrons en faveur d'un niveau élevé de sécurité dans le cadre du schéma européen de…

20 heures ago

JavaScript change de licence : un alignement sur le W3C

Fraîchement adopté, la spécification ECMAScript 2022 adopte une licence plus permissive qui l'aligne sur celle…

23 heures ago

Ecrans PC : l’accalmie avant la tempête ?

La demande des entreprises stabilise les ventes mondiales d'écrans pour PC. Mais la fin d’un…

2 jours ago