Huawei s’installe à Lyon

Réseaux

Huawei ouvre une antenne régionnale à Lyon où l’équipementier entend poursuivre sa conquête du marché et profiter des compétences technologiques locales.

L’équipementier chinois Huawei annonce l’ouverture d’une antenne régionale « majeure ». Implantée sur le site du Parc Technologique de Saint-Priest, ce nouveau centre accueille une trentaine de personnes. Il constitue le quatrième site de Huawei depuis 2003 en France qui emploie 500 personnes environ. Orange, SFR ou encore Bouygues Telecom comptent parmi ses clients.

Le constructeur entend profiter de ce nouveau bureau opérationnel pour poursuivre sa conquête du marché, les principaux clients du groupe se situant dans la région lyonnaise. Mais aussi pour profiter des compétences en matière d’administration et la supervision de réseaux télécoms que propose la région. « Nous sommes ravis d’être aujourd’hui implantés dans le parc technologique du Grand Lyon qui accueille de nombreux fleurons de l’ingénierie industrielle et des télécoms, commente François Quentin, président du conseil d’administration de Huawei France. Cette implantation illustre la volonté de Huawei de se développer en régions et en particulier dans la région Rhône Alpes. »

Lyon, terre chinoise

Huawei a notamment profité de l’accompagnement de l’Aderly (Agence pour le développement économique de la région lyonnaise) depuis le début du projet en 2009. « La région lyonnaise participera pleinement à la dynamique du groupe Huawei, dont l’implantation est un investissement stratégique pour le territoire, se réjouit Jacques de Chilly, directeur exécutif de l’agence. Il conforte en effet l’attractivité de Lyon auprès des grands groupes d’origine chinoise, que l’Aderly convoite. » Le Grand Lyon compte bon nombre d’entreprises chinoises dont Ying Li Solar, Midea, NFM Technologies ou encore Bluestar Silicones. La Bank of China doit y prochainement y ouvrir une succursale. Lyon sous pavillon chinois ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur