Huawei propulse le WiFi à 10 Gbit/s

ComposantsMobilitéWifi
Wifi femtocell

Huawei met un premier pied dans le Wifi ultra-rapide avec des premiers tests à 10 Gb/s. La norme 802.11ax devrait en effet multiplier par 10 le débit du 802.11 ac.

Alors que les fournisseurs de services et les fabricants d’électronique grand public commencent tout juste à déployer des solutions supportant le WiFi ac, Huawei teste déjà la norme Wifi 802.11ax.

La barre des 10 Gbit/s franchie

La société chinoise se targue d’avoir réussi à atteindre un record pour du WiFi de 10,53 Gbit/s. Pour l’heure, il s’agit de tests qui ont été effectués sur le campus de la société situé à Shenzen en Chine.

Le standard Wifi est passé de 11 Mbit/s avec le 802.11b à plus de 1 Gbit/s avec le 802.11 ac. Plus exactement, ce dernier offre une bande de 900 Mbit/s (débit théorique maximal) en configuration MIMO 2×2, de 1,3 Gbit/s en configuration à 3 antennes (MIMO 3×3) et consomme jusqu’à 6 fois moins que son prédécesseur.

Cette bande passante sera ainsi multipliée par 10 à l’orée de la norme 802.11ax. Fonctionnant sur la bande des 5 GHz à l’instar du 802.11ac, cette future norme utilise plusieurs technologies clés pour parvenir à une telle vélocité.

Huawei à l’avant garde du Wifi ultra rapide

Huawei met ainsi en oeuvre le MIMO-OFDMA, l’allocation intelligente de spectre, la coordination des interférences et l’accès hybride.

Le MIMO-OFDMA recouvre deux technologies distinctes que sont le MIMO et l’OFDMA (ou OFDA). Le MIMO utilise plusieurs antennes côtés émetteur et récepteur afin de mettre un multiplexage spatial des signaux à transmettre. L’OFDMA (Orthogonal Frequency Division Multiple Access), variante de l’OFDM, est une technique de multiplexage d’accès par porteuses orthogonales développée pour l’accès multiple. L’allocation de ressource spectrale est au cœur de cette technologie.

Des spécificités qui la désignent comme solution idéale pour être déployée dans des environnements denses en population comme des bureaux d’entreprises, des aéroports, des stades, des centres commerciaux.

Dans son communiqué de presse, Huawei évoque un lancement commercial dès 2018.

Le constructeur chinois entend bien être à l’avant garde du WiFi ultra rapide et s’en donne les moyens. Ainsi, lors de la dernière séance plénière qui s’est tenue à Hawaii de L’Institute of Electrical and Electronic Engineers (IEEE) portant sur le 802.11 WLAN, le Docteur Oussama Aboul Magd d’Huawei a obtenu une chaise au groupe de travail 802.11ax.

© Beboy – Fotolia.com

A lire aussi :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur