Hub Télécom fête ses 10 ans

Réseaux

Hub Télécom franchit les 10 ans d’offre de solutions de communication sans fil pour les sites à forte affluence. Une stratégie payante qui accompagne l’entrée dans la nouvelle décennie de l’entreprise.

Dix ans ! Ce n’est pas tout à fait l’âge de raison mais c’est une durée suffisamment longue pour démontrer le savoir faire et la pertinence de la stratégie d’une entreprise, surtout en matière de technologie de l’information, secteur éminemment mouvant s’il en est. C’est aussi l’âge de Hub Télécom, fournisseur de solutions de communication sans fil pour les entreprises.

Hub Télécom est né en 2001 sous l’impulsion du groupe Aéroports de Paris. A l’époque, l’entreprise s’appelle ADP télécom et se spécialise dans les solutions télécoms à destination des professionnels des plates-formes aéroportuaires exclusivement. Un secteur hautement porteur à l’heure où les ordinateurs portables commencent à intégrer le wifi en standard. Pour son premier exercice fiscal, la jeune entreprise enregistre un chiffre d’affaires de 56 millions d’euros.

Mais très vite, les ambitions débordent. Plus question de se limiter aux aéroports. Il est temps de mettre l’expertise acquise pour conquérir de nouveaux marchés. Une nouvelle stratégie qui passera par un changement d’identité. Trop marqué, ADP télécom devient Hub télécom en 2005 (71 millions d’euros et 239 salariés). La « nouvelle » structure s’attaque aux besoins des sites à forte concentration (aéroport, salons, etc.) et conquiert notamment le Parc des expositions à Paris, Viparis et des aéroports régionaux. En 2007, le groupe élargit son marché à la province et à l’international (8 pays européens) et renouvelle son offre avec des services de traçabilité et de géolocalisation.

L’aventure décevante du Wimax

Un an plus tôt, l’entreprise s’est également diversifié dans le Wimax en s’associant à Bolloré pour créé Bolloré Télécom. Mais l’offre Wimax n’a jamais réellement abouti. Et Bolloré Télécom a été mis en demeure, avec 6 autres opérateurs du Wimax, de mettre en oeuvre ses offres commerciales. Mais faute d’équipement, donc de marché, rien n’est moins simple. A moins de convertir l’infrastructure au service de la 4G LTE. Mais c’est une autre question. Retournons à Hub Télécom qui, en 2010 déclare 88 millions d’euros et 280 personnes à son service.

Pour la prochaine décennie, l’entreprise poursuivra sur sa lancée dans le développement et l’offre de ses solutions de téléphonie fixes, mobiles, Internet, réseaux et de mobilité professionnelle en regard des contraintes contextuelles des environnements concernés. Aéroports et sites à forte affluence professionnelle reste les principales cibles de marché de Hub. L’entreprise compte aujourd’hui plus de 6 500 clients professionnels en France et en Europe.

«  Dans la continuité de nos 10 premières années, nous insisterons sur notre capacité à innover et veillerons à inscrire très fortement la satisfaction client par l’innovation et la création de valeur au service de nos clients dans nos choix stratégiques, résume Jean Verdier, président directeur général de Hub télécom. Nous ferons évoluer nos offres et cultiverons notre différence et notre expertise à travers notre compréhension des besoins opérationnels et notre proximité client. Nous insisterons sur nos investissements et sur la formation de nos collaborateurs. Enfin, nous mettrons en avant nos projets innovants et nos positionnements technologiques majeurs. » Pas de grosse annonce, donc pour cette date anniversaire hautement symbolique, mais la poursuite d’une stratégie qui, jusqu’à ce jour, a été profitable à la filiale d’ADP.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur