Quantcast
Réseau On-Demand

Des solutions SDN pour TPE & PME : un marché précoce mais un potentiel à évaluer

Les switches compatibles SDN pour PME, c’est pour demain. En attendant, une offre de services émanant des opérateurs permet déjà aux PME de profiter des avantages de la virtualisation du réseau : simplicité, réduction des coûts, réactivité…

De prime abord, les TPE/PME sont peu concernées par les technologies SDN…principalement parce que la majorité d’entre elles ne possèdent pas de datacenter.

Or, la gestion d’un ou deux routeurs ne justifie pas l’investissement en nouvelles compétences ou financier. Sans compter que la gestion des actifs applicatifs n’atteint généralement pas la complexité de celle des grands comptes pour qui la flexibilité réseau est essentielle.

Pour autant, les TPE et PME ont tout à gagner des technologies SDN, comme le souligne Tiana Ramahandry, consultante senior Pôle Innovation d’Idate, institut spécialisé sur les marchés télécoms, Internet, médias et territoires numériques qui vient de réaliser une étude sur les SDN : « L’avènement des SDN revêt deux aspects. Les opérateurs vont pouvoir moderniser leurs infrastructures d’une part et, de l’autre, profiter de leur nouvelle flexibilité pour mettre en place de nouveaux services. Services qui profitent à toutes les entreprises, PME comprises ».

Sans compter qu’au-delà de la flexibilité, les technologies SDN sont également porteuses d’une simplicité qui pourrait aussi profiter aux PME dans la gestion quotidienne de leur connectivité Intranet et Internet.

Vers une bande passante « à la demande »

En effet, si la majorité des acteurs du marché sont focalisés sur les grands comptes, certains opérateurs ou fournisseurs de services réseaux commencent à penser des produits pour PME. Objectif : proposer des switchs/routeurs qui se configurent facilement, sans avoir à passer par des lignes de commandes.

Pour l’heure, les fabricants sont encore freinés par des problèmes techniques liés notamment à la puissance de calcul et à la mémoire nécessaires pour gérer l’intelligence embarquée.  Les appareils domestiques ou pour PME ne sont généralement pas dimensionnés pour de tels traitements.

En attendant, les opérateurs s’intéressent également aux petites et moyennes entreprises. En appui sur la flexibilité apportée par les solutions SDN, ils sont en effet en mesure de proposer de nouveaux services qui pourraient permettre à ces entreprises de réaliser des gains significatifs, tant du point de la souplesse que financier.

De fait, la transformation digitale n’épargne aucune entreprise et notamment pas les TPE & PME. Comme les grands comptes, elles ont besoin de réactivité et de souplesse au niveau de la bande passante pour pouvoir s’adapter à une pointe de trafic, ajouter un nouvel utilisateur mobile tout en sécurisant les accès ou encore lancer un nouveau service.

On pourrait ainsi imaginer un portail dans lequel la PME choisirait et adapterait sa connectivité aux besoins du moment. Le tout simplement, sans avoir à attendre le déplacement de son opérateur pour venir installer un nouveau matériel ou paramétrer une nouvelle liaison.

Plus réactives, elles pourraient accélérer le lancement de nouveaux services tout en réduisant leur budget télécom : plus besoin de matériel spécifique et d’installation onéreuse sans compter que la bande passante serait mieux ajustée à leurs besoins réels, donc forcément moins couteuse.

« Le marché français est jeune et il est encore trop tôt pour avoir une idée précise des services qui vont se développer, estime Tiana Ramahandry. Mais en Asie/Pacifique, c’est déjà un marché fleurissant avec une bande passante qui se commercialise désormais un peu comme les services du cloud : à la demande. Nul doute que l’essor de ces services va aussi profiter aux PME ».