Silicon

INSIGHTS FOR IT PROFESSIONALS

PME : mesurez-vous aux plus grands !

HPE fait de Docker l’un de ses piliers stratégiques

Les workloads de nouvelle génération, comme les microservices, passent par l’utilisation de conteneurs. HPE l’a bien compris et a signé un accord stratégique avec Docker, afin d’intégrer les technologies de l’éditeur au cœur de ses serveurs.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Début juin, HPE annonçait la signature d’un accord d’envergure avec Docker. Objectif, proposer des serveurs directement commercialisés avec cette solution de gestion des conteneurs. Les conteneurs Docker ont rapidement monté en puissance sur le marché des serveurs, devenant une alternative crédible à la virtualisation classique pour certains workloads, par exemple les microservices.

Gartner estime que plus de 50 % des nouveaux workloads seront déployés sous la forme de conteneurs. Au moins dans l’une des phases du cycle de vie des applications. Une prédiction qui devrait se concrétiser dès 2018, assure le cabinet d’analyse.

pascal-rabier-hpe« Les conteneurs sont importants dans la vision de HPE, confirme Pascal Rabier, responsable produits systèmes intégrés et hyperconvergés, HPE France. Ils sont un citoyen à part entière aux côtés des machines virtuelles et des serveurs bare metal. Cet accord est la preuve vivante que HPE considère les conteneurs comme un nouveau développement essentiel de l’IT on premise. »

 

Des serveurs compatibles Docker

Chez le constructeur, cet accord se traduit par la mise en place des « Docker Ready Servers », qui permettent de proposer des machines pourvues de Docker Engine et d’un support adapté. Plus globalement, HPE et Docker vont collaborer sur la commercialisation, le support et les services.

Nous retrouvons Docker au sein de serveurs classiques des gammes Proliant (notamment DL360, DL380, BL460, …). Mais aussi très prochainement sur les systèmes hyperconvergés (HC 250, HC 380) et composables (Synergy). Avec cette initiative, HPE s’assure que ses machines proposent toute l’agilité nécessaire pour aborder cette nouvelle génération de workloads.

Et plus encore… « Ce n’est pas seulement un accord de commercialisation, mais surtout un accord de partenariat technologique. L’intégration des conteneurs Docker dans l’écosystème HPE sera ainsi renforcée », indique Pascal Rabier. Ingénierie et partage de connaissances sont au cœur de cette alliance stratégique.

« OneView automatise déjà le déploiement de Docker Engine sur le serveur hôte en bare metal », explique notre expert. Avec les infrastructures composables HPE Synergy, la société compte aller toujours plus loin en matière de vitesse de déploiement. Elle espère ainsi tomber à environ 2-3 minutes pour le déploiement de serveurs hôtes Docker.

Démarrage : c’est maintenant !

Si l’annonce a été faite avant la pause estivale, c’est à partir de septembre que les premières offres Docker ont fait leur entrée officielle au sein du catalogue de HPE. Et le mouvement devrait s’accélérer d’ici la fin de l’année, avec une intégration toujours plus poussée entre les conteneurs Docker et les solutions d’infrastructure du constructeur.

HPE est par ailleurs lui-même un gros utilisateur de Docker pour ses workloads internes. « HPE l’emploie déjà en interne et en augmente l’utilisation », nous confirme Pascal Rabier.

Advertisement

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.