PME : mesurez-vous aux plus grands !

HPE ProLiant : une gamme de serveurs qui colle aux profils des entreprises en France

Du microserveur posé sur un bureau à la solution rack installée dans un datacentre, les serveurs ProLiant de HPE sont présents sur tous les segments de marchés et dans nombre d’entreprises.

Les serveurs ProLiant de HPE trouvent aussi bien leur place sur le bureau d’un groupe de travail qu’au sein de l’infrastructure d’un opérateur de Cloud. Le secret de ce succès réside dans une standardisation autour de la technologie x86. Un mouvement dont la gamme ProLiant est indéniablement le fer de lance chez HPE.

Benoît Maillard, Responsable serveurs chez HPE, détaille deux grandes tendances d’utilisation pour les serveurs x86 ProLiant.

Tout d’abord au sein des datacentres figurent des grands acteurs du secteur : « Des fournisseurs d’énergie informatique et de stockage dédiée à des milliers, voire des millions d’utilisateurs. Ces fournisseurs se composent d’opérateurs télécoms et Cloud, en mode B2B comme B2C. Ils utilisent des plates-formes informatiques souvent plus spécialisées que la moyenne. »

Il leur faut en effet disposer d’offres adaptées en matière de gestion, d’efficacité énergétique, de capacité de production ou encore de neutralité vis-à-vis des OS, solutions de virtualisation et applicatifs métiers.

Autre type de clientèle : les entreprises de toutes tailles. Que ce soit pour du calcul ou du stockage. Et avec des solutions là encore souvent adaptées au contexte.

Les serveurs racks restent ainsi réservés aux salles des machines, alors que les offres au format tour « proposent une grande autonomie leur permettant de fonctionner hors du datacentre », précise l’expert de HPE. Cette disparité des machines et des sites suppose des solutions transversales d’administration des serveurs.

Savoir spécialiser et savoir innover

La standardisation autour des puces x86 ne provoque pas une uniformisation des offres. « Nous souhaitons rester le plus standard possible, mais en conservant en même temps des aspects spécifiques à certains marchés (densité, performances, fonctionnalités) », explique Benoît Maillard.

« Même si la notion de serveur standard est essentielle, nous sommes amenés à développer des lignes de produits dédiées à des marchés plus spécialisés (comme le stockage ou la haute densité). »

L’un des axes de spécialisation des ProLiant est confirmé avec la Gen10 : les microserveurs. Ce sont des solutions adaptées aux filiales des grandes entreprises, aux PME/PMI, voire aux environnements de type SOHO propres aux professions libérales. « Les microserveurs ont été spécifiés pour être silencieux, autoconfigurés et autogérés. »

Proposer des serveurs standards ne veut pas dire coller à la lettre à des standards préexistants. « Nous sommes le premier fournisseur de serveurs du marché depuis 20 ans. Cela nous permet d’être entendus par les utilisateurs comme les influenceurs. Et donc d’être force de proposition, en développant de nouveaux standards”, souligne Benoît Maillard. “Le support NVDIMM, que nous avons introduit dans les serveurs ProLiant Gen9 devient aujourd’hui un standard avec la Gen10.”

Ce travail effectué en avance de phase permet de préparer les serveurs HPE aux évolutions futures. Mais aussi de baliser le terrain pour les éditeurs du monde Linux, Microsoft ou VMware, qui peuvent ainsi adapter leurs offres à ces avancées.