Silicon

INSIGHTS FOR IT PROFESSIONALS

PME : mesurez-vous aux plus grands !

Le point sur l’informatique périphérique HPE Edgeline

L’informatique de proximité, située au plus près des objets connectés, est une nouvelle tendance, imposée par la nécessité de filtrer les données, voire de prendre des décisions le plus rapidement possible. Et donc au plus près des objets. La gamme HPE Edgeline répond à ces besoins.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’Edge Computing est un nouveau sujet fort, lié intimement à la montée des objets connectés. L’Internet des Objets favorise en effet l’émergence d’une informatique décentralisée, où une partie des traitements s’effectue au plus près des objets. C’est l’Edge Computing.

Dans un contexte industriel (usine, smart city, santé…), les équipements (robots, machines industrielles, équipements embarqués…) émettent une information qui peut nécessiter des actions. Ces informations sont collectées et agrégées (Operations technologies), puis poussées vers un Cloud ou un datacenter, afin d’être analysées (IT technologies).

« L’Edge se trouve à la limite entre les deux », explique Florence Laget, directrice Big Data et IoT chez HPE France, qui met l’emphase sur le fait que « plus vous comprenez et agissez vite sur l’équipement, plus vous êtes pertinent. » Exemple, sur une chaîne de montage de voitures, si un équipement émet une information inquiétante, il est nécessaire d’agir au plus vite, sans attendre que l’information remonte vers le datacenter et que les décisions soient prises en central. « C’est le principe de l’Edge Computing : mettre la compréhension de l’information au plus près des objets, pour pouvoir intervenir directement en cas de dérapage dans la production », explique notre interlocutrice.

Florence Laget, HPE

Une gamme de systèmes de collecte et de traitement

Fort de ce constat, HPE propose un ensemble complet de solutions, l’offre Edgeline, capable de prendre en compte ces deux besoins ; la collecte, agrégation et transmission des données d’une part ; le traitement analytique local pour accélérer la prise de décision d’autre part.

Commençons par les passerelles intelligentes EL10 et EL20, « deux outils de remontée d’informations qui proposent du contrôle et un minimum d’interaction avec l’équipement ». Une partie compute est intégrée à ces offres, afin de disposer de l’intelligence requise pour filtrer les évènements et réagir face à des situations critiques. À base de puce Intel Atom, l’EL10 propose des capacités de traitement limitées. Mais suffisamment pour lever des alertes en cas de problème. Avec son Core i5, l’EL20 aura la capacité d’interagir de façon plus poussée avec les appareils dont il relève les données.

Pour l’analytique avancée, deux gammes sont proposées, les Converged Edge System EL1000 et EL4000. Avec des processeurs allant du Xeon D, bien adapté aux environnements critiques (forte chaleur, faibles capacités en fourniture d’énergie, etc.), à de puissants Xeon à 16 cœurs.

HPE Edgeline

« Les Converged Edge offrent la possibilité de faire tourner les applications de maintenance prédictive en local et non plus à distance », explique Florence Laget. Et ils ne sont pas limités à des bâtiments. Nous les retrouvons ainsi dans des solutions mobiles tels les véhicules (voitures comme camions), où les besoins en puissance de traitement sont en croissance rapide. L’écosystème de solutions industrielles s’étoffe donc rapidement chez HPE et permet aujourd’hui d’aborder tous les marchés, y compris celui – très prometteur – de la voiture autonome.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.