TRANSFERTS DES DONNEES D’IMPRESSION SUR LE RESEAU, COMMENT LES PROTEGER ?

Lorsque les données sont transmises sur le réseau pour impression, elles ne sont plus protégées par les pare-feux.Des personnes mal intentionnées peuvent profiter de cette faille pour intercepter des informations de nature confidentielle.

A partir de ce constat, et en fonction de la criticité du type d’impression dans l’organisation, trois niveaux de réponses peuvent être apportées.

Une première réponse consiste à définir le niveau de sécurité du réseau. Concrètement, l’objectif est de limiter les communications des moyens d‘impression sur le réseau en restreignant une gamme d’adresses IP (filtrage IP) ou en désactivant l’utilisation de certains ports.

Dans un second temps, les organisations peuvent être amenées à mettre en place desprotocoles d’authentification réseau qui permettent également de fiabiliser et sécuriser l’authentification.

Le protocole le plus couramment mis en avant est le protocole IEEE802.1x. Ce protocole, mis au point par l’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers), permet le contrôle d’accès aux équipements connectés à un réseau. Grâce à ce protocole, il est ainsi possible d’autoriser uniquement les périphériques réseaux préalablement authentifiés à avoir accès aux réseaux.

En dernier recours, les entreprises pourront combler cette faille enprotégeant les canaux de communication.Ce type de protection permet de sécuriser les canaux de communication du réseau. Selon les objectifs et les programmes de chiffrement, divers protocoles sont disponibles. Les périphériques d’impressions récents possèdent en général un certain nombre de protocoles protégeant efficacement les données contre les modifications et les fuites sur le réseau (intégrité et authenticité des échanges).

Parmi ces protocoles nous pouvons citer le protocoleSNMPv3 qui permet de protéger la confidentialité des données grâce à l’authentification et au chiffrement, le protocole IPv6 qui utilise diverses fonctions de contrôle et de gestion telles que l’attribution automatique d’adresses IP et la renumérotation des mécanismes de sécurité comme IPSEC ou encore le système SSL/TLSqui sert à chiffrer les données transmises sur des accès Web ou autres protocoles réseaux.

Il est donc primordial de prendre en compte la compatibilité des systèmes d’impressions avec ces différents dispositifs de sécurité.

 

 

Plus d’info