Les partenaires au cœur de la stratégie de Mitel

Intelliwan se focalise sur les liaisons IP sécurisées

Intelliwan propose aux entreprises et aux collectivités des solutions de téléphonie IP, centres d’appels et outils de communications unifiées Mitel assortis d’une garantie de qualité de bout en bout. Nicolas Leveque, directeur général et Jean-Christophe Aupoil, directeur associé répondent à nos questions.

 

Quelle est votre perception de l’adoption de la téléphonie dans le cloud en France ?

Jean-Christophe Aupoil : Nos clients sont des entreprises de taille intermédiaire, des administrations et de grandes collectivités, en région Auvergne-Rhône-Alpes surtout. Ils recherchent des centres d’appels et des solutions de communications unifiées orientées services. L’engouement pour les offres cloud se ressent particulièrement sur le segment des entreprises de moins de 30 utilisateurs, ces organisations étant motivées par la souplesse du modèle cloud, tant sur le plan financier que technique, avec des fonctionnalités adaptées au télétravail et à la collaboration à distance. La pandémie de Covid-19 a été un catalyseur pour la vente de licence du logiciel de collaboration Mitel MiCollab. Des projets qui étaient en attente se sont débloqués. Sur des configurations plus importantes, les clients pensent davantage au cloud privé, avec des instances qui tournent sur leurs propres serveurs, dans leurs locaux. En revanche, dans les départements d’outre-mer, les solutions cloud ne percent pas, faute d’acteurs tiers assez puissants face à l’opérateur historique.

 Comment observez-vous l’évolution de votre métier ?

Nicolas Leveque : Avec l’abandon du réseau téléphonique commuté, la téléphonie TDM (Time Division Multiplexing) bascule vers le cloud. Les clients avec un autocommutateur privé de 6 à 7 ans nous consultent à nouveau pour mettre à jour leur installation vers un cloud privé ou public. On rencontre de moins en moins de freins pour basculer vers une téléphonie hébergée, en mode IP. Les passerelles disparaissent tandis que la connectivité s’améliore grâce aux raccordements par fibre optique jusqu’à l’entreprise et grâce aussi aux liens mobiles à haut débit (4G et 5G). Nous vendions du matériel hier, à présent nous vendons davantage de liens sécurisés, notamment de type SIP trunking. Nos solutions Mitel sont soutenues par les outils de sécurité Fortinet, par les contrôleurs de session en périphérie d’AudioCodes et par les points de présence du réseau Convergence.

 Etes-vous amenés à opérer les solutions de téléphonie hébergées de vos clients ?

Jean-Christophe Aupoil : Nous assurons parfois l’infogérance de la solution de bout en bout, pour le compte du client. En pratique, lorsque ses services de téléphonie sont critiques, il préfère souvent les gérer en interne, en mode cloud privé. On se positionne alors particulièrement bien avec l’offre Mitel. Mais il existe de grandes organisations où la téléphonie n’est pas forcément critique et qui sont prêtes à migrer vers un cloud public, en échange de quelques garanties. Après analyse, certains clients basculent vers une souscription de services associée à un choix de prestataires cloud. C’est plus complexe s’ils envisagent une offre mutualisée, car plusieurs concurrents cherchent à les facturer directement, qu’ils soient opérateurs, intégrateurs, éditeurs ou nouveaux entrants.

 Qu’attendez-vous de votre fournisseur ?

Nicolas Leveque : Face à cette situation, nous devons fournir une réponse cohérente. De par son histoire locale (ex-Matra), Mitel bénéficie d’une part de marché conséquente en France. Nous maintenons une proximité avec ses équipes en région et à Paris. Cela nous permet d’être plus réactifs auprès de nos clients, avec des interlocuteurs bien identifiés, jusqu’à l’usine. Ce serait plus difficile d’avoir une telle relation avec un grand acteur américain non enraciné sur l’Hexagone.

A propos d’Intelliwan

Présidée par Pierre Chapat, la jeune société née en 2020 s’appuie sur les savoir-faire de 32 salariés basés à Champagne-au-Mont-d’Or (près de Lyon) et à Voiron, au siège de l’intégrateur CTR.

 Aller plus loin.