Performance, agilité, flexibilité. Et si vous passiez au NaaS ?

Engager votre entreprise sur la voie de la relance économique passe nécessairement par une réflexion sur la connectivité. Edwin Determann, Sr Manager Solutions Architects pour Verizon, revient sur les atouts du NaaS.

En quoi le Naas constitue-t-il aujourd’hui la meilleure réponse aux besoins de flexibilité et de performance des entreprises en matière de connectivité ?

ED : Le NaaS (Network as a Service) est un ensemble de services qui présente la particularité de pouvoir s’adapter en permanence aux nouveaux besoins des entreprises. Les architectures réseau statiques manquent souvent de réactivité. Chaque évolution nécessite de quelques jours à quelques semaines pour être prise en compte et induit des coûts de déploiement non négligeables. Avec le NaaS, les entreprises disposent d’un plus large éventail de services, plus faciles et plus rapides à activer. De nombreuses fonctionnalités peuvent être automatisées pour s’adapter plus efficacement à une politique de sécurité ou de routage. Il suffit à l’administrateur du réseau d’effectuer une simple demande en ligne pour l’activation d’un service ou d’un process. En 15 minutes, l’adaptation peut être réalisée. C’est ainsi que s’incarne la promesse de flexibilité du NaaS. Une entreprise prévoit une surcharge d’activité ? Elle peut rapidement et en toute autonomie adapter la bande passante. A contrario, l’activité ralentit ou l’ensemble des collaborateurs basculent en télétravail ? Il est possible de réduire la voilure afin de maîtriser les coûts.

Dans quelle mesure la migration vers le NaaS, inscrit-elle l’entreprise sur la voie de l’agilité et d’une accélération de la transformation digitale ?

ED : Fondamentalement, le NaaS s’appuie sur six piliers : la sécurité du réseau, les services cloud, la connectivité, la virtualisation des réseaux, le Wireless Lan et la visibilité applicative. Ces piliers ouvrent la voie à de très nombreux usages qui concourent tous à renforcer la mutation digitale des entreprises. Qu’il s’agisse d’améliorer les performances de l’entreprise ou l’expérience des collaborateurs, d’offrir davantage d’agilité ou d’interactions entre les équipes, le NaaS constitue un socle favorable à la transformation. Le Network as a Service est un outil qui permet d’innover, non pas en mode Big Bang, mais en testant des usages, en pilotant la transformation. Les équipes de Verizon sont les partenaires de cette mutation, qui s’inscrit dans une dynamique de co-innovation.

Après presque 18 mois de crise sanitaire et de tensions économiques, est-ce vraiment le bon moment de s’orienter vers le Naas ?

ED : La période que nous venons de traverser a fait émerger de très nombreux usages. Des changements majeurs sont intervenus. Attentes des consommateurs, exigences des collaborateurs, contraintes liées à la régulation et à la réglementation, développement de l’automatisation, du Machine learning ou de l’IoT, sans négliger une augmentation constante de la menace cyber… L’ensemble de ces transformations amènent nécessairement à repenser le réseau, c’est un enjeu concurrentiel majeur. Il s’agit d’embrasser la problématique du réseau d’un point de vue global et le NaaS est conçu pour cela. S’engager sur la voie de cette transition, accepter de changer de modèle, c’est déjà disposer d’un avantage concurrentiel pour s’inscrire dans une dynamique de relance après des mois de tensions et d’incertitudes. Nous sommes à un moment clé de la transformation des entreprises. Optimiser les infrastructures réseau en misant sur la flexibilité, l’agilité et l’évolutivité du NaaS, c’est une perspective de réaliser des économies d’échelle importantes et surtout offrir le meilleur de la connectivité à l’entreprise.

Pour ceux qui envisagent sérieusement le Naas, quel(s) conseil(s) donneriez-vous pour engager la réflexion de manière pragmatique ?

Le NaaS permet de casser les silos en place. Il permet de faire converger la téléphonie, la sécurité, la connectivité. Il est important de s’interroger sur les process actuels et sur les difficultés rencontrés au quotidien pour imaginer les services à déployer en vue d’abolir les frictions qui affectent la productivité de l’entreprise. La méthode repose sur un principe simple : identifier les “pain points” pour rassembler les services qui peuvent apporter une solution opérationnelle pragmatique. Tout projet NaaS doit débuter par un audit scrupuleux du réseau. C’est ce que nous appelons le Network Discovery. Celui-ci constitue le socle de la réflexion, il permet la remise à plat complète des services et contribue souvent à réaliser les premières économies. Les systèmes d’informations des entreprises sont souvent un mille-feuilles de services agrégés parfois oubliés… mais toujours facturés. Maîtriser les coûts, en terminer avec les empilements inutiles, l’adoption du NaaS amène des bénéfices immédiats qui s’amplifient à mesure que l’entreprise s’approprie ces nouveaux usages… et ses subtilités.

Envie d’en savoir davantage sur le NaaS ? Téléchargez le livre blanc intitulé « Connecter l’entreprise adaptative ».



À votre connaissance, quels sont les services offerts par Verizon Business ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...