Silicon

INSIGHTS FOR IT PROFESSIONALS

Workplace Paris, full digital experience

Le futur de l’IT est apparu plus tôt que prévu

Il se définit comme un responsable qui aime dépasser les statu quo et apporter une vision optimiste à tous les enjeux auxquels il est confronté. «Lui » c’est John Solomon, vice-président depuis deux ans de Chrome OS, le système d’exploitation de Google équipant les appareils Chromebooks.

D’après lui, quel a été l’impact du confinement sur l’IT des entreprises?

Il met en avant les dernières avancées de l’IT: un système d’exploitation moderne, l’usage du cloud étendu à tous les segments de marché, des consommateurs aux étudiants, ainsi que l’ensemble des entreprises tous secteurs confondus. Le confinement a fait prendre conscience aux décideurs des entreprises que ce qui n’était encore qu’une bonne idée à envisager il y a quelques mois, avoir un ordinateur basé dans le cloud, accessible partout et à tout moment,  est devenu aujourd’hui une nécessité immédiate. Prévu pour dans cinq ans, le basculement vers ce mode de fonctionnement se produit beaucoup plus vite.

Quelle que soit leur taille, les entreprises ont mis en œuvre le travail à domicile, la plupart des fonctions, y compris les fonctions critiques, ont été exécutées à distance. Elles souhaitent accélérer le transfert des applications et des charges de travail vers le cloud.   En plus des avantages reconnus de Chrome OS, la flexibilité, la collaboration agile et le coût, la crise a souligné l’importance de la résilience pour les organisations. Ce qui devait être un mouvement linéaire, lent et progressif, s’est transformé en point de basculement avec le confinement. La transformation numérique s’accélère partout. Les consommateurs, les entreprises, le monde de l’éducation ont expérimenté cette nouvelle réalité. « Après avoir été forcés de travailler différemment, nous voyons que ce n’est pas seulement faisable, mais dans de nombreux cas, que c’est préférable », note John Solomon, dans un entretien avec Forbes.

En adoptant Chrome OS, les utilisateurs, les “cloud workers”, changent de monde avec une conception plus fluide de la manière dont le travail est effectué. Désormais, le travail repose sur le navigateur et des applications basées sur ce navigateur, pour toutes les séances de travail. Les applis sont nativement cloud et ne sont plus installées sur votre ordinateur. Sans dépendance au réseau d’entreprise, celui-ci est directement adapté à la mobilité. « C’est une nouvelle expérience conçue par et pour le télétravail. La nécessité de s’adapter au confinement, nous a amplement démontré l’urgence du changement, avec un intérêt accru de toutes les entreprises, même les plus frileuses au changement», souligne Philippe Kauffmann, Chrome Enterprises Sales Lead chez Google France.

Le confinement a mis en lumière la nécessité de pouvoir s’adapter à toutes les situations, sans anticipation, et a accéléré l’adoption de Chrome OS qui apporte plus de souplesse (cf. source). Finie la connection au réseau d’entreprise au moyen d’un VPN, grâce à Chrome OS et BeyondCorp, l’accès aux applications se fait directement depuis n’importe où avec une sécurité intégrée. La gestion gagne aussi en facilité puisque la flotte de machine Chrome OS est géré directement depuis le cloud.

Les contraintes d’organisation liées au confinement ont, par conséquent, permis de valider l’ensemble de ces avantages, et fait de Chrome OS un axe de développement du digital workplace.

Source: https://cloud.google.com/blog/products/chrome-enterprise/the-remote-work-revolution