IA et Big Data : Dataiku séduit l’OTAN

Big DataData & StockageMachine LearningProjets

La plateforme d’analyse de données de Dataiku fait partie de l’arsenal technologique utilisé par le Commandement allié Transformation de l’OTAN.

En 2018 à Paris, l’éditeur franco-américain de logiciels Dataiku remportait un concours d’innovation de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) portant sur « le filtrage et la fusion de données, la visualisation et l’analyse prédictive. »

Moins de deux ans après, Dataiku intègre officiellement l’arsenal technologique utilisé par le Commandement allié Transformation (Allied Command Transformation, ACT) de l’OTAN.

L’accord, non exclusif, concerne l’utilisation par l’ACT de la plateforme de Dataiku pour créer et déployer des projets d’intelligence artificielle (IA). Dans ce cadre, le Commandement allié et les équipes de data scientists de Dataiku vont collaborer sur des cas d’utilisation de l’IA adaptés au terrain. L’objectif étant de déployer de nouveaux services d’analyse avancée de données, avec des pays membres de l’OTAN, en Amérique du Nord et en Europe.

Le pilote en charge de l’extension des usages de la science des données, du machine learning et de l’IA au sein de l’alliance politique et militaire, s’est fécilité de l’initiative.

Humain augmenté ?

« Je suis convaincu que la seule façon de progresser est de partager nos perspectives et nos expériences sur les nouvelles façons de répondre aux défis contemporains et futurs tout en identifiant les opportunités, à travers l’échange d’idées innovantes et de bonnes pratiques », a déclaré le général André Lanata, commandant suprême allié Transformation (SACT).

De son côté, Florian Douetteau, le cofondateur et CEO de Dataiku, a déclaré son équipe impatiente de contribuer à la création d’applications d’intelligence artificielle de classe entreprise (Enterprise AI) qui seront déployées dans le monde réel.

Le Commandement allié Transition de l’OTAN étant idéalement positionné « pour tirer parti de la science des données et de l’apprentissage automatique ». Un partenaire qui, pour répondre à la complexité de challenges à venir, « choisit avec Dataiku de privilégier la place de l’Humain et de ses collaborateurs dans [sa stratégie] d’intelligence artificielle. »

(crédit photo © shutterstock)

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT