IA, Cloud, Blockchain…retour sur les annonces d’Oracle OpenWorld

BlockchainCloudPAAS

A l’occasion de sa conférence annuelle Oracle OpenWorld 2018, l’éditeur a insisté sur la pénétration de l’IA et du machine learning dans ses offres.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Présentée lors de l’édition 2017, l’offre PaaS d’Oracle basée sur le projet open source  Hyperledger s’enrichit de quatre applications  Supply Chain pour améliorer les processus de rappel, de lutte contre la fraude ou encore de résolution de litiges. Par exemple, le suivi de la chaîne du froid pour les produits alimentaires et pharmaceutiques et la vérification de l’authenticité d’un produit et les différentes transformations qu’il subit.

Des passerelles sont établies avec les différents services du cloud Oracle, notamment pour remonter les données des périphériques IoT et les traiter avec une dose d’IA.

L’ERP Cloud monte en puissance

L’éditeur a aussi insisté sur l’extensibilité de son ERP Cloud dont les composantes sont réunies dans sa suite de gestion Fusion Applications qui bénéficie des apports du machine learning. Il a présenté un service qui permet la création de data warehouses indépendants, avec migration automatique des données, pour chacune des applications. La connexion est assurée avec des solutions tierces comme Salesforce et SAP.

fusion-analytics-warehouse

IA et Machine Learning

D’IA, il est aussi question avec Oracle Digital Assistant qui agit comme une « intelligence centrale » en faisant, selon les requêtes, appel à des capacités issues de différentes applications. Le service fonctionne avec les messageries instantanées (Slack, Facebook Messenger, WeChat) et les assistants vocaux (Alexa, Cortana, Siri, Assistant Google).

Oracle insiste sur la capacité de cet assistant à intégrer le contexte pour pouvoir tenir la conversation via  e développement d’interfaces en langage naturel.

Le machine learning est aussi appliqué à la gestion des notes de frais, à travers la reconnaissance d’images. Appliquée à une addition de restaurant, la technologie détecte la somme, la date, le nombre de convives, ainsi que le nom établissement et sa localisation. Les données sont remontées par le biais d’un bot Slack.

Crédit photo : © Katherine Welles / Shutterstock.com

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :