Pour gérer vos consentements :

IA : Intel dévoile ses puces NNP Spring Hill et Crest

Mardi, lors de la conférence Hot Chips 2019 à Palo Alto, Intel a présenté plus avant deux processeurs de sa gamme Nervana Neural Network Processor : NNP-I (nom de code Spring Hill) et NNP-T (Spring Crest). Ils sont le fruit du rachat de Nervana Systems en 2016.

Développées par le centre R&D d’Intel à Haïfa (Israël), ces puces utilisent l’intelligence artificielle (IA) et le procédé de fabrication de puces en 10 nanomètres du fondeur américain. Le tout pour fournir de « meilleures performances avec une consommation réduite d’énergie », selon les promoteurs de l’offre.

Le processeur Intel Nervana Neural Network Processor for Inference (NNP-I), pour commencer, a été développé pour le calcul intensif et en temps quasi réel. Il combine coeur de CPU et moteur d’inférence basés sur l’IA.

Il n’est pas encore question de disponibilité générale. Mais, relève Reuters, Facebook utilise déjà des processeurs NNP-I pour certains de ses serveurs.

NPP et Xeon

De son côté, le groupe chinois Baidu est partenaire de développement de la puce Intel Nervana Neural Network Processor for Training (NNP-T).

NNP-T s’appuie sur des modèles d’apprentissage profond (deep learning). La puce est conçue pour traiter rapidement des données massives, rares ou complexes et fournir le juste équilibre entre calcul, communication et mémoire, selon Intel.

Son architecture permet d’optimiser la réutilisation de données à la volée.

Dans des environnements datacenters et cloud, ces puces peuvent compléter des processeurs Xeon Scalable exploités pour des tâches spécifiques d’intelligence artificielle.

« Dans un monde doté d’IA, nous devrons adapter les solutions matérielles en une combinaison de processeurs dédiés à des cas d’usage spécifiques », a déclaré Naveen Rao, VP d’Intel et directeur général du groupe produits d’intelligence artificielle. « Il nous faut donc examiner les besoins distinctifs des applications et réduire le temps de latence pour fournir les meilleurs résultats au plus près des données. »

Les puces NPP-T et NNP-I ont été conçues dans ce but.

Recent Posts

Collaboratif : Jamespot étoffe son portefeuille avec Diapazone

L'éditeur logiciel français Jamespot ajoute la brique d'orchestration de réunions Diapazone à son offre collaborative…

3 jours ago

Gestion des secrets : pourquoi les équipes DevOps sont à la peine

Les pratiques DevOps de gestion des secrets d'une majorité d'organisations ne sont pas normalisées et…

3 jours ago

Visioconférence : qui sont les principaux fournisseurs ?

Qui sont les têtes d'affiche de la visioconférence et qu'attendre de leurs offres ? Éléments…

3 jours ago

Fargate : une nouvelle étape dans la transition Arm d’AWS

Le moteur serverless Fargate vient allonger la liste des services AWS exploitables avec les instances…

3 jours ago

Ransomware : l’essor de la cybercriminalité en tant que service

En France, le nombre d'attaques par rançongiciels (ransomwares) a augmenté de 255% en une année,…

3 jours ago

Sécurité du cloud : Google dresse un état des lieux

Le détournement de ressources cloud, par quels moyens et à quelles fins ? Un rapport…

3 jours ago