Pour gérer vos consentements :
Categories: Data & Stockage

IA : le joker des équipes perdues dans le Big data

Quels sont les défis que vous rencontrez en matière d’extraction de données ? La question a été posée pour ABBYY à plus de 5000 professionnels d’ETI et de grands groupes.

Que retenir de cette enquête* ? 61% des répondants (57% en France) déclarent être confrontés à des difficultés d’accés aux informations contenues dans des documents.

Près de 9 professionnels sur 10 estiment perdre jusqu’à 8 heures de productivité par semaine du fait de ces complications. Celles-ci entraînent des retards de mise en oeuvre des processus (pour 48% du panel global), une hausse des traitements manuels (34%) et davantage d’erreurs  (31%).  Elles dégradent, par ailleurs, l’expérience client (20%).  Or, une majorité souhaiterait s’y investir davantage, plutôt que de passer du temps à rechercher manuellement des informations dans des fichiers PDF, des feuilles de calcul Excel, des courriels, des images, des messages courts ou encore l’historique de messages instantanés…

Intelligence numérique

Pour ABBYY, multinationale des solutions de conversion de documents et d’intelligence numérique, l’automatisation est un passage obligé à l’ère des mégadonnées (Big data).

Justement, une majorité de professionnels interrogés (52%) pensent qu’un logiciel porté par une intelligence artificielle (IA) peut rendre leur travail plus aisé au quotidien. Par ailleurs, 32% considèrent qu’une telle solution peut aussi renforcer les expériences client et employé.

Aussi, 72% (68% en France) des équipes se disent prêtes à utiliser des outils no/low code à base d’IA pour mieux appréhender le contenu et le contexte de documents, et mener à bien leurs missions. Il s’agit essentiellement de libérer du temps pour se consacrer à des tâches plus créatives (option citée par 41% du panel), prendre des décisions pertinentes plus rapidement (36%) et, enfin, mieux répondre aux attentes des clients (31%).

*Sapio Research a réalisé le sondage pour ABBYY en septembre/octobre 2021. 5 025 employés d’entreprises d’au moins 500 personnes ont été interrogés. France, Royaume-Uni, Allemagne, États-Unis et Japon sont concernés.

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

Cloud : 4 points à retenir du rapport Aryaka

Adoption cloud, espace de travail hybride, convergence réseau et cybersécurité… La migration monte en puissance.

4 heures ago

Automatisation et emploi : pourquoi l’Europe peut mieux faire

Impactés par l'automatisation, 12 millions d'emplois seraient détruits dans 5 pays d'Europe, d'ici 2040. La…

10 heures ago

Green IT : 10 chiffres sur l’empreinte écologique

L'ADEME et l'Arcep ont remis au Gouvernement leur rapport sur l'empreinte environnementale du numérique en…

10 heures ago

Cisco : 4 certifications qui rapportent

Dans les technologies et les réseaux, une expertise certifiée peut faire la différence. Les certifications…

1 jour ago

WeTransfer vers une valorisation de 716 millions €

Le service de transfert et de stockage de fichiers WeTransfer sera évalué entre 629 et…

1 jour ago

Threat intelligence : VirusTotal tente de valoriser les IoC

VirusTotal (plate-forme de renseignement sur les menaces) a récemment introduit le principe des « collections…

1 jour ago