IA : le plan de Macron pour mettre la France sur la carte mondiale

Composants

Faire de l’IA un enjeu économique national, c’est la teneur du rapport remis ce mercredi au président de la République par Cédric Villani.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Parole de médaillé Fields : « Les pays les plus en avance sur le déploiement de l’intelligence artificielle, ce sont les Etats-Unis, la Chine, l’Angleterre, le Canada et Israël, et nous n’y sommes pas », a expliqué ce mercredi matin Cédric Villani, député LREM de l’Essonne et chargé de mission IA du gouvernement, sur France Inter.

A quelques heures de la remise de son rapport au Président, le chercheur en mathématiques a dévoilé quelques temps forts du document.

Recherche et Formation

Réputée pour l’excellence de sa formation scientifique, la France doit faire face à la « fuite de ses cerveaux » séduits par les conditions de travail qu’on leur propose.  « Ce qui leur pèse le plus dans les structures françaises, c’est toute la question administrative,  les « appels d’offres qu’il faut réaliser, les justifications qu’il faut apporter,  le fait que ce soit tellement lent d’avoir des réponses quand il faut se lancer », a expliqué M. Villani. 
Le rapport va donc préconiser des mesures à prendre pour retenir les chercheurs/experts,  environnement de travail et rémunérations en tête.

Une IA oriéntée Business

Si l’IA s’immisce partout, certains secteurs économiques sont plus porteurs de business. Le rapport préconise de se concentrer sur quatre domaines économiques particuliers : la santé, les transports, l’environnement et la défense.

Une IA éthique 

Sous jacente à tous les développements de l’IA, la question de l’éthique tient une place importante dans le rapport Villani. En plein « CambridgeAnalyticaGate », la question du bon usage de l’IA en général et des algorithmes en particulier est évidemment sur toutes les lèvres. « Il y a eu un réveil douloureux outre-Atlantique sur les mauvaises pratiques que pouvait apporter l’intelligence artificielle si elle est utilisée de façon négligente ou à des fins inacceptables » a euphémisé le député de l’Essonne. Il préconise donc la création d’une instance  » pour émettre des avis, donner des jugements en toute indépendance, qui puisse être saisie par le gouvernement comme par les citoyens ». Une version IA du Conseil national du numérique ?

Trop théorique le rapport Villani ? En tous cas, il devrait être doublé par celui de France Stratégie qui va poser les questions qui fâchent, notamment les conséquences du développement de l’IA sur l’emploi dans les domaines les plus impactés, en particulier la banque/assurance et la santé.

Les conclusions seront-elles différentes de celles du rapport #FranceIA remis il y a tout juste un an à Axelle Lemaire, chargée du numérique dans le gouvernement Valls ? Sept groupes de travail s’étaient alors pencher sur  « l’IA made in France » pour donner des pistes de développement dans plusieurs domaines. 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :
  • Cedric O
  • Cédric Villani
  • IA