IAAS : Claranet, 1er hébergeur certifié par VMWare

Réseaux

Encadré par MTI sur les technologies de virtualisation, Claranet est le premier managed service provider certifié par VMWare en France. Il est donc le premier à lancer des services d’infrastructures virtualisées à la demande sur le territoire.

L’évolution vers la fourniture à la demande de services d’infrastructures virtualisées n’est pas à la portée du premier hébergeur venu. Il fallait déjà être axé, comme Claranet, sur l’infogérance d’applications. Encore Claranet devait-il également assimiler toutes les technologies de virtualisation aujourd’hui proposées par VMWare. Apprentissage que la quarantaine d’ingénieurs et techniciens a fait auprès de MTI France, intégrateur bien connu des solutions d’infrastructures de stockage, de protection et de gestion de données d’EMC et de VMWare justement.

Résultat : Claranet peut aujourd’hui s’afficher comme le premier fournisseur certifié par VMWare de services d’infrastructures virtualisées, donc à la demande, en France. Son offre est livrée à partir de ses deux centres d’hébergement franciliens, celui de Saint-Denis (chez Equinix, ex-IXEurope) et celui possédé en propre Faubourg St-Honoré à Paris, en face du Palais de l’Elysée. L’hébergeur propose également une offre similaire à partir du propre centre de données du client. Et cela sur des plates-formes dédiées ou mutualisées.

A titre d’exemple, le stockage primaire peut alors être réalisé sur le site du client sur des serveurs SAN et NAS; la sauvegarde secondaire, après hiérarchisation des données, à Saint-Denis, sur une librairie de bandes Overland; avec éventuellement un deuxième site de sauvegarde Faubourg St-Honoré, le tout pouvant se compléter d’un hébergement PRA (Plan de reprise d’activité) et PCA (Plan de continuité d’activité) et de services d’archivage.

Ce passage à l’IAAS (Intrastructure as a Service) marque un changement radical. « Claranet, résume Olivier Beaudet, son directeur des opérations, met désormais à disposition un pool de ressources déjà virtualisées (CPU, mémoire, stockage, interconnexion…). Le client ne commande plus des serveurs et des baies.Il commande directement la qualité de service, les espaces mémoire et la capacité CPU dont il a besoin. Et ce qui est nouveau, il peut les commander en plus ou en moins. »

Claranet garantit en outre la réversibilité des applications, ce qui n’est pas le cas des services de type PAAS (Platform as a Service). Les coûts d’entrée et de sortie sont ceux de la virtualisation.

L’hébergeur avait démarré ses activités en 1996 comme simple FAI pour les entreprises. Evoluant ensuite vers l’infogérance d’applications, il a fait l’acquisition de Netscalibur, Via Networks et Crashless. Il couvre aujourd’hui 6 pays européens et les Etats-Unis avec 16 data centers et 600 collaborateurs pour un chiffre d’affaires 2008 de plus de 100 millions de dollars. Plus de 17 000 clients sont revendiqués, dont Airbus, Veolia, Vivendi et Renault en France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur