IBM : 5 prédictions pour les 5 années à venir

Régulations

Big Blue fait la part belle au Big Data analytique dans ses « IBM 5 in 5 », des prédictions IT devant se réaliser dans les 5 ans.

Chaque année, le géant de l’IT – mais également de la recherche – IBM jette un œil dans sa boule de cristal et dévoile cinq prédictions devant se réaliser dans les cinq années. Ce sont les « IBM 5 in 5 ».

Premier pronostic, les étudiants vont bénéficier d’un enseignement personnalisé. À cet effet, les enseignants disposeront bientôt d’outils permettant de mieux connaître leurs élèves et ainsi d’adapter leurs cours à chacun. Des techniques de Big Data analytique seront mises en œuvre afin de tracer un portrait le plus fidèle possible du comportement, ainsi que des forces et faiblesses de chaque élève. Il s’agit en somme de “faire danser le mammouth”, pour associer les devises de Lou Gertsner (ex-Pdg d’IBM) et de Claude Allègre (ex-ministre de l’Education nationale).

Seconde prédiction, le retour en force des magasins de proximité. Les boutiques en ligne sont en mesure de proposer des tarifs serrés et des offres personnalisées. IBM estime que cette expérience de shopping peut être encore améliorée en magasin, en exploitant les informations issues du Net et des avancées technologiques comme la réalité augmentée ou les applications mobiles. Le web to store, voie d’avenir ?

Troisième prévision, l’amélioration du traitement des cancers via l’analyse de l’ADN. Les percées dans le secteur de la génétique, alliées à l’essor des systèmes cognitifs dans le Cloud et les progrès en termes d’analyse d’importants volumes de données devraient permettre aux médecins de mieux traiter les malades du cancer. Une technique qui pourrait également être appliquée aux maladies du cœur et aux accidents vasculaires cérébraux.

Des systèmes plus intelligents

Quatrième annonce, celle de l’arrivée de gardes du corps digitaux. Ces outils logiciels seront en mesure de distinguer les activités normales des actions suspectes lors de l’accès à vos données personnelles ou à vos terminaux informatiques. Un procédé adaptatif qui se veut plus flexible que les traditionnels outils de sécurité basés sur des règles de protection ou la détection de la signature des logiciels malveillants.

Dernière prédiction, l’émergence de villes plus intelligentes. Les smart cities, un des grands credo d’IBM… En plus de techniques de Big Data analytique, la firme évoque également une montée en puissance du crowdsourcing, autrement dit de l’utilisation d’informations provenant des usagers. Un bon exemple de ce concept est la SNCF, qui utilise des QR codes afin que les utilisateurs puissent signaler un dysfonctionnement en gare.

Crédit photo : © ra2 studio – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – La high-tech dans les transports


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur