IBM acquiert Exeros et ses technologies de mises en relation des bases de données

Logiciels

Les applications Exeros s’intégreront dans la plate-forme Information On Demand d’IBM.

A défaut de mettre la main sur Sun Microsystems, IBM vient d’annoncer l’acquisition, pour un montant non dévoilé, de Exeros, une société basée à Santa Clara (Californie) spécialisée dans les applications de traitements de données. “Cette acquisition renforce la stratégie Information Agenda [gestion de l’information et non plus de la donnée, ndlr] afin d’aider les entreprises à transformer les données en atout stratégique et alimenter en nouvelles capacités le modèle ‘Business Analytics Optimization Consulting’ récemment annoncé”, précise Big Blue dans son communiqué.

Concrètement, IBM récupère les développements d’Exeros qui permettent de connecter automatiquement certaines bases de données entre elles. Ce qui permettra de faire remonter rapidement des informations sous exposées. L’idée étant de réduire les coûts de traitement des données dans le cadre d’entreposage de données par exemple. Une manière “intelligente” d’exploiter l’information pour affiner les prévisions financières et déceler de nouvelles opportunités d’affaires. Et ce, indépendamment de la plate-forme en œuvre dans l’entreprise.

Par exemple, une compagnie aérienne pourrait exploiter les technologies d’Exeros pour synthétiser en une seule vue les millions d’informations de leurs clients réparties sur plusieurs bases de données afin d’affiner les offres commerciales et autres programmes de fidélité. “En automatisant le processus et en validant la légitimité des informations, l’entreprise recueille des connaissances sur ses clients en quelques jours plutôt que quelques mois, avance IBM.

L’acquisition d’Exeros viendra enrichir sa plate-forme Information On Demand. L’éditeur de DB2 intégrera les technologies d’Exeros dans son catalogue Information Management au cours de prochains mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur