IBM acquiert MRO Software pour 740 millions $

Régulations

Le géant de l’informatique consolide ses positions dans le logiciel de gestion d’infrastructures (offre Tivoli) avec un éditeur spécialisé dans les logiciels de gestion des services et des actifs.

Big Blue n’a jamais eu l’intention de renoncer au logiciel pour se concentrer uniquement sur ses plates-formes d’infrastructure comme Websphere. En voici la preuve.

Ce nouveau rachat représente un investissement important -740 millions de dollars – payé en rachat d’actions sur la base de 25,80 dollars par titre. Soit près de 4 fois le chiffre d’affaires.

MRO Software n’était pas une société en perdition. D’où la prime de 20% aux actionnaires par rapport au cours de l’action.

Cet éditeur de logiciel, installé à Bedford (Massachussetts), est spécialisé dans les logiciels de maintenance et de gestion des actifs d’entreprises plutôt des grands comptes possédant des parcs importants de véhicules, des infrastructures de taille respectable, des actifs de production, bâtiments et équipements…

Parmi ses références clients, MRO Software compte des grands groupes ExxonMobil, BP ExxonMobil ou General Motors mais également de grandes administrations.

Autour de sa solution logicielle, la société vend également du conseil et des services.

Sur son dernier exercice fiscal, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 200 millions de dollars pour un bénéfice de 13,6 millions. Sur les 9 premiers mois du nouvel exercice, les ventes ont déjà dépassé les 165 millions de dollars.

L’offre MRO Software va venir renforcer, chez IBM, l’offre de Tivoli portant sur les logiciels d’infrastructure et de gestion des systèmes d’information.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur