IBM acquiert Watchfire, expert en test de sécurité Web

Sécurité

Le géant mondial cherchait une solution de test de conformité et de
vulnérabilité pour la sécurité des accès Web… C’est tout trouvé.

IBM annonce ce 6 juin avoir signé un protocole d’accord pour l’acquisition de Watchfire. Cette société installée dans le Massachusetts s’est spécialisée dans les tests de conformité et de sécurité des accès au Web.

Parmi les solutions proposées par l’éditeur figurent l’analyse des vulnérabilités des applications web, ainsi que l’audit des sites sur l’accessibilité, la vie privée, et – ce qui a dû séduire plus particulièrement IBM – le respect des règles de gouvernance mises en place par l’entreprise.

Deux produits figurent à son catalogue, WebXM, un outil d’audit dans une vision de gestion des risques en ligne développé en interne, et surtout AppScan, acquis avec le rachat de Sanctum en 2004. Cette dernière application d’automatisation des audits de sécurité des applications web est destinée aux environnements Borland JBuilder, Eclipse, IBM WebSphere et Microsoft Visual Studio.Net.

Big Blue a indiqué que Watchfire va rejoindre sa division Rational et fournira à ses utilisateurs des outils de tests sur la qualité et sur les règles de sécurité tout du long du cycle de vie du développement et de la maintenance des applications. L’offre devrait compléter celle de Tivoli acquises avec l’acquisition d’Internet Security System (ISS).

Une question se pose, cependant, sur la continuité des activités de Watchfire. En effet si cette dernière comptait déjà parmi ses 800 clients IBM et IBM Global Services, ainsi que des entreprises dans l’industrie des loisirs, les finances et la pharmacie, elle compte aussi des concurrents de son acquéreur, dont Dell et Sun.

Le montant de la transaction n’a pas été publié.

Vers une consolidation des solutions de test ? Les grands acteurs du marché consolident leur offre de sécurité. Ainsi dernièrement IBM a acquis ISS. De même, EMC a fait son entrée en fanfare sur ce secteur avec le rachat de RSA.En revanche, aucun d’entre eux n’avait encore investi dans ce secteur de niche des tests d’environnements, de compliance, et de sécurisation des applications.L’acquisition de Watchfire par IBM pourrait bien lancer une nouvelle vague d’acquisitions. Sauf que sur ce secteur, les acteurs sont peu nombreux?

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur