IBM ajoute la technologie de recherche de Blekko à Watson

Big DataBusiness IntelligenceCloudData & StockageDatavizDSIProjets

IBM a acquis certains éléments de la start-up Blekko. Il s’agit de la technologie de moteur de recherche qui trouvera sa place au sein de Watson.

Le lien sur la start-up Blekko est sans équivoque, bien que fugace. « La technologie Blekko et son équipe ont rejoint IBM Watson. » Pour ceux qui ne connaissent pas Blekko, la société a développé un moteur de recherche qui devait être le concurrent de Google, Bing et DuckDuck Go. L’entreprise a été lancée en 2007 par Rich Skrenta et le moteur de recherche a débuté sa carrière en 2010. Il se base sur la création de balises dynamiques dénommées slashtags.

Dans un post qui suit la page d’accueil de Blekko, IBM donne quelques précisions sur l’intégration de son acquisition. Les équipes de Blekko vont apporter « des compétences en matière de web crawling ainsi que des technologies de classification et de filtrage intelligent à Watson ». Big Blue ajoute que ces apports viendront « compléter l’acquisition de la start-up, spécialisée dans le deep learning AlchemyAPI et d’autres technologies basées sur Watson Developer Cloud ».

Une prospection des bonnes informations

Et pour bien faire comprendre l’intérêt d’un tel mix, IBM propose une métaphore. « Les informations sur Internet et d’autres sources sont comme un vaste champ de pétrole. Les technologies de Blekko s’apparentent aux équipes en charge de la prospection qui localisent le pétrole de haute qualité, mais également de la production en s’occupant du forage et de la livraison à la raffinerie. Les technologies d’AlchemyAPI avec celles de Watson ressemblent aux raffineries qui transforment le pétrole en plusieurs produits comme l’essence, le fioul, le chauffage, etc. IBM et ses partenaires distribuent ensuite ces différents produits. »

Le montant de l’acquisition n’a pas été dévoilé. Pour rappel, la start-up basée à Redwood City intégrait des investisseurs comme Marc Andreessen, Ron Conway, CMEA Capital, PivotNorth Capital et U.S. Venture Partners.

A lire aussi :

Watson Analytics d’IBM accessible en version bêta
Machine Learning : IBM Watson fait son entrée dans les applications d’entreprise

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur