IBM, avec +5% au 1er trimestre, rehausse ses prévisions 2010

Logiciels

IBM qui a démarré 2010 avec un trimestre supérieur aux attentes, rehausse ses perspectives. Mais la Bourse reste sceptique

Pour le 1er trimestre 2010 (au 31 mars), IBM annonce un chiffre d’affaires de 22,9 milliards, soit une hausse de +5% par rapport à 2009.

Le bénéfice progresse plus encore, atteignant 2,6 milliards, soit une hausse de +13% par rapport à 2009 (2,3 milliards). Toutefois, avec les corrections de taux de change, la marge est quasiment étale.

Sur ce 1er trimestre, nous avons apporté des taux de croissance significativement améliorés par rapport au 4è trimestre 2009, à travers nos activités et nos ventes géographiques. Nous avons obtenu des résultats solides dans des secteurs d’investissement stratégiques, incluant les marchés en croissance, les solutions d’analyse d’activité métier et les solutions ‘Smarter Planet‘”, a commenté Samuel J. Palmisano, pdg d’IBM.

Toujours sur ce 1er trimestre, et en tenant compte des taux de change, les revenus “Amériques” sont restés identiques à 9,5 milliards de dollars, par rapport à 2009, même période. EMEA (Europe, Proche-Orient Afrique) avec 7,6 milliards a baissé de 2%, tandis qu’Asie-Pacifique a cru de +1%, à 5,3 milliards.

Toujours en comptant les taux de change, le total de l’activité mondiale services a reculé de 2%, à 9,3 milliards. Mais, à l’intérieur, l’entité Global Technology Services (‘GTS’) a maintenu ses chiffres avec 4,4 milliards.

Les revenus provenant du logiciel ont cru 5% ‘nets’ -compte tenu des variations de change- à 5 milliards. Le record est aux produits de ‘middleware‘ (WebSphere, Information Management, Tivoli, Lotus and Rational) qui ont progressé de +8% “net” (en tenant compte du taux de change) à 2.8 milliards de dollars.

Les revenus ‘Systems and Technology‘ totalisent 3,4 milliards, en hausse de +2% sans le renchérissement du dollar.

Ce sont les “Systems x” qui ont très fortement progressé de +36% (sans calculer l’effet des taux de change) tandis que les revenus des mainframes baissent de -17%.

L’activité ‘System storage‘ progresse bien, à +11% et les solutions ‘Retail Store‘ ont fait un boom de +38%, soit plus du double de la progression de l’activité Microelectronics (+16%).

Malgré ces chiffres plutôt rassurants pour 2010, la Bourse est restée sceptique. Hier soir à Wall Street, le cours IBM a cédé -1,92% à 129,69 dollars. Effet spéculatif, sans doute. Car 700 millions de dollars seront bien versés aux actionnaires pour ce 1er trimestre. En outre, IBM a racheté des actions à hauteur de 4 milliards.

Par ailleurs, les études du marché IT pour 2010, comme celle de Gartner, prévoient une progression supérieure à +5%


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur