IBM se scinde pour briller dans le cloud

BusinessCloud

IBM va se délester de ses services gérés d’infrastructure pour se concentrer davantage sur le cloud hybride et l’intelligence artificielle. La scission sera opérée d’ici la fin 2021.

IBM a annoncé jeudi 8 octobre se scinder en deux sociétés cotées pour gagner en flexibilité et accélérer dans le cloud hybride et l’intelligence artificielle (IA).

Pour ce faire, le groupe technologique américain va se séparer de son activité de services gérés d’infrastructure. Celle-ci va devenir une société distincte (dite « NewCo » provisoirement) qui pèse 19 Md$ de revenus annuels.

L’activité à plus forte valeur va conserver le nom IBM. Elle va regrouper l’activité cloud, ainsi que le matériel, les logiciels et le conseil. L’ensemble représente les trois quarts (59 Md$, dont 21,2 Md$ pour le seul cloud) du chiffre d’affaires annuel.

Pour Arvind Krishna, CEO d’IBM, les services de cloud hybride représentent une opportunité de marché de plus de 1 000 milliards de dollars (1 trillion $).

IBM et sa filiale Red Hat

Sur l’exercice fiscal 2019, le chiffre d’affaires de l’entreprise a reculé de 3%, à 77 milliards de dollars. Les performances d’IBM ont été impactées par le repli de la demande des clients pour ses services IT. En revanche, les revenus cloud ont augmenté de 11%. La scission vise à « débloquer la croissance » pour les deux entités.

« Le moment est venu de créer deux entreprises leaders du marché axées sur ce qu’elles font le mieux », a déclaré Arvind Krishna. « IBM se concentrera sur sa plateforme ouverte de cloud hybride [basée sur OpenShift et d’autres technologies de Red Hat acquis 34 Md$] et ses capacités d’IA. NewCo, de son côté, aura davantage d’agilité pour concevoir, gérer et moderniser l’infrastructure des organisations les plus importantes du monde », a-t-il ajouté.

En revanche, le dirigeant ne s’est pas exprimé sur l’impact de cette décision sur les effectifs.

Il est prévu que la scission soit bouclée d’ici la fin d’année 2021.

La perspective d’un changement de modèle du groupe centenaire séduit Wall Street. L’action IBM a augmenté de près de 6% à 131,5 $ jeudi soir à la Bourse de New York.

(crédit photo : IBM Research on Visualhunt / CC BY-ND)

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT