IBM 'booste' ses supercalculateurs au Cell

Cloud

La compagnie espère être la première à franchir le cap du pétaflop. Son arme secrète ? Un nouveau serveur lame pourvu de processeurs Cell

IBM va lancer un supercalculateur du nom de Roadrunner. La version de test, située dans les locaux d’IBM de Poughkeepsie (état de New York), devrait prochainement franchir la barrière mythique du pétaflop, soit un million de milliards d’opérations en virgule flottante par seconde.

Dans l’attente, cette machine dépasse déjà les capacités du BlueGene/L qui affiche une puissance de calcul de 478 téraflops (596 téraflops en pointe).

Le secret de cette réussite réside dans l’exploitation d’une architecture mixe, comprenant des machines AMD Opteron et des serveurs lame pourvus de processeurs Cell. Le tout fonctionne sous Linux. Le Roadrunner comprend 6.948 Opteron bicœurs (3.474 serveurs IBM BladeCenter LS21), et 12.960 processeurs Cell (6.480 serveurs BladeCenter QS22).

Une fois la phase de test passée, le Roadrunner sera installé au laboratoire national du département de l’énergie américain de Los Alamos. Ses tâches iront de la sécurité, au test d’armes nucléaires en passant par la modélisation du climat des années à venir.

Un Cell adapté aux calculs

Revenons sur le serveur lame BladeCenter QS22. Sa capacité mémoire maximale, face au QS21, est portée de 2 Go à 32 Go. Le QS22 intègre également deux processeurs Cell de nouvelle génération. Le PowerXCell 8i est cadencé à 3,2 GHz. Il comprend toujours un PPE (PowerPC Processing Element) et huit SPE (Synergystic Processing Elements). Les SPE peuvent toutefois effectuer des calculs sur des nombres flottants en double précision (les PPE originels se limitent à la simple précision). Les deux processeurs d’un QS22 fournissent ainsi une puissance cumulée de 460 gigaflops en simple précision pour 217 gigaflops en double précision. Un record.

Les BladeCenter QS22 seront disponibles courant juin, à un prix de base de 9.995 dollars (6.468 euros). Ils fonctionneront sous une distribution Red Hat Enterprise Linux 5.2.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur