IBM céderait ses imprimantes à Ricoh -contre un gros chèque

Régulations

Big Blue et les périphériques ‘hardwares’ : une histoire ancienne. La
solution, là encore, passerait pas une société commune et un chèque de plus de
700 M$…

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Après les PC, vendus au chinois Lenovo, les disques durs cédés à Hitachi, IBM s’apprête à se séparer de ses imprimantes. L’acquéreur est le au japonais Ricoh. Montant de l’opération : 725 millions de dollars.

Big Blue confirme ainsi son virage vers le tout logiciel et services. Quant à Ricoh, il renforce ses positions dans le domaine des imprimantes. Rappelons que le japonais a déjà racheté en 2004 l’activité d’imprimantes de son compatriote Hitachi.« Cet accord constitue une étape stratégique dans les efforts de Ricoh pour devenir un fournisseur global de premier plan dans les solutions de production et d’impression », a souligné le directeur général de Ricoh, Masamitsu Sakurai, dans le communiqué commun.

Le groupe marque donc des points face à ses deux concurrents : le géant américain Xerox et le japonais Canon. Le marché des imprimantes numériques pèse tout de même 25 milliards de dollars par an…

L’activité changera de mains en deux temps. Les deux groupes vont tout d’abord créer une coentreprise baptisée InfoPrint Solutions Co., dont Ricoh détiendra 51% et IBM le reste.

Le montant de 725 millions de dollars est considéré comme une avance sur la participation de Ricoh dans la JV et sur les 49% d’IBM que le groupe japonais va acquérir progressivement au fil des trois prochaines années pour détenir au final 100% de l’activité.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT