IBM choisit Montpellier pour son ‘supercomputer on demand’

Régulations

Deuxième au monde et premier hors des Etats-Unis, le ‘Deep Computing Capacity On Demand Center’ d’IBM sera établi à Montpellier

Accéder ‘à la demande’ et via Internet aux services sécurisés des superordinateurs d’IBM sera bientôt possible en Europe, et plus précisément en France, à Montpellier, où IBM va baser son deuxième

‘Deep Computing Capacity On Demand Center’. Le centre sera sur le modèle du premier et unique qu’IBM a créé aux Etats-Unis, à Poughkeepsie, près de New York. Ce centre est doté de 2.300 serveurs IBM xSeries, eServer et BladeCenter. Montpellier sera, lui aussi, doté de serveurs IBM eServer pSeries sous AIX ou Linux, et de serveurs xSeries, avec disques de stockage, sous Linux ou Microsoft Windows. Le site de Montpellier a été choisi par IBM car il dispose déjà d’un ‘mainframe’ et d’un centre Unix, ainsi que, comme l’a indiqué un porte parole de la compagnie, “nous avons là une importante expertise de consulting“. Le nouveau centre va permettre aux clients d’IBM d’accéder facilement à une massive puissance de calcul pour satisfaire leurs besoins dans l’urgence et payés sur une base variable. IBM projette également de mettre en application sur les deux centres des projets de ‘grid computing’.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur