IBM continue de marquer des points, grâce aux services

Régulations

Chiffre d’affaires en hausse de 6,6 % à 22,05 milliards et bénéfices en
augmentation de +8 %… IBM réalise désormais 50 % de ses revenus dans les
services

Big Blue tient le cap, bien décidé à relever le défi que lui a lancé HP en revendiquant depuis quelque mois le 1er rang mondial.

Avec un chiffre d’affaires de 22,05 milliards (en hausse de +,6,6 %), le bénéfice d’IBM a progressé de +8 % à 1,84 milliard de dollars (1,71 md, en 2005). Ce sont les contrats de services signés qui, même s’ils se sont légèrement repliés de 11,4 à 11,1 milliards, qui continue de drainer les activités du groupe.

Ainsi, la division Global Business Service a enregistré un huitième trimestre consécutif en progression, de +8,7 % à 4,2 milliards de dollars, confirmant l’emphase du groupe sur le service.

Les logiciels ont progressé de +8,8 % à 4,25 milliards de dollars et le hardware (semi-conducteurs, serveurs et solutions construites autour des bases de données) de +2,3 % à 4,52 milliards.

Il faut toutefois apporter un bémol à ces chiffres: après correction monétaire (renchérissement de l’euro et de la livre Sterling face au dollar), la progression des ventes recule de 2 points, soit +4 %.

Le BPA (bénéfice par action) est lui aussi en nette progression, à 1,21 dollar, contre 1,08 un an plus tôt. Des chiffres qui sont conformes aux attentes du marché, voir même légèrement supérieurs pour le chiffre d’affaires.

Pour l’exercice en cours, IBM prévoit une hausse de +11 % de son BPA, dans la fourchette initiale?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur