IBM débourse 1,6 Md$ pour FileNet, éditeur en gestion de contenus

Cloud

Pas de pause estivale: le géant bleu et blanc multiplie les acquisitions ces derniers jours. A son tableau de chasse, il ajoute un éditeur spécialisé dans la gestion des contenus d’entreprise. Montant: 1,6 milliard de dollars, ‘cash’. Cher payé?

L’accord est conclu. C’est le troisième rachat de Big Blue dans cette même semaine!

IBM va racheter FileNet pour 1,6 milliard de dollars. Paiement en numéraire! C’est un éditeur de logiciels spécialisé dans la gestion des contenus de grandes entreprises qui a effectivement réussi à faire son trou sur le marché, notamment auprès des grands groupes de la banque et de l’assurance.

En 2005, Gartner Group la créditait de 18,7% du marché mondial ECM/BPM des services financiers (Enterprise content management et Business process management), donc une position de leader, grâce notamment à sa plate-forme ‘P8’. En France, comme dans le monde, ce secteur (banque/assurance) représente environ 60% de son chiffre d’affaires.

FileNet a su nouer des partenariats stratégiques avec BEA, HP, Microsoft, SAP, Siebel et… IBM. Seront-ils tous maintenus?

Cette société californienne, créée en 1982, est installée à Costa Mesa. Pour son 2è trimestre au 30 juin, elle a affiché un chiffre d’affaires de 117,1 millions de dollars (dont 48,3 en logiciels) en dégageant un résultat de 11,1 millions (contre 8,7 millions l’année passée) -soit une situation saine.

En 2005, ses ventes ont totalisé 421,8 millions (dont 167 en logiciels), contre 397,6 en 2004, et le résultat était de 40,4 millions, contre 29,4 millions l’année précédente.

Elle revendique 4.300 clients dont les trois-quarts seraient des très grands comptes.

Big Blue justifie cette opération par le fait que cette entreprise va renforcer sa stratégie baptisée ‘Information on Demand‘.

L’occasion, il est vrai, de se maintenir sur un créneau de marché où domine notamment EMC Documentum…

Les solutions de gestion de contenus ont pris une importance stratégique depuis quelques mois du fait que les entreprises raisonnent de plus en plus en cycle de vie de l’information: conception, élaboration, finalisation avec intégration documents, images, illustrations, etc. puis partage, mise en réseau, mise à jour, sauvegarde, stockage … et suppression.

Pour IBM, il est également crucial de continuer à investir dans les services autour du SI des entreprises. Reuters rappelle que plus de la moitié du chiffre d’affaires de Big Blue en dépend aujourd’hui -ce que confirme le poids qu’a pris la division IGS (Information Global Services) au niveau mondial.

FileNet sera rapprochée de l’entité Content Management d’IBM au sein de l’unité Information Management dirigée par Ambuj Goyal.

L’éditeur pourra bénéficier, entre autres, des développements réalisés par IBM en matière de BPM et d’architecture ouverte SOA.

La proposition d’achat est soumise à l’approbation des actionnaires de FileNet. A 35 dollars par action, c’est une petite prime de 1% par rapport au cours de ce mercredi 9 août à Wall Street (à 34,65 dollars).

La finalisation pourrait intervenir au cours du 4ème trimestre 2006.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur