IBM dispose de 40 datacenters dédiés au cloud

CloudDatacentersDSIProjets

Le réseau cloud d’IBM comprend aujourd’hui 40 datacenters, dont 31 en propre (via SoftLayer) et 9 au travers d’un accord signé avec Equinix.

IBM a atteint son objectif de 40 datacenters, répartis sur les 5 continents (voir l’article « Cloud : IBM investit 1,2 milliard de dollars dans 15 nouveaux datacenters »).

12 nouveaux sites viennent d’être ouverts, dont 3 sous la bannière de SoftLayer, filiale de la firme : Francfort, Mexico et Tokyo. À ceci s’ajoutent 9 datacenters de l’opérateur Equinix, rendus accessibles par l’entremise d’un accord de partenariat : Amsterdam, Dallas, Chicago, Paris, la Silicon Valley, Singapour, Sydney, Tokyo et Washington.

L’ensemble du portfolio cloud de SoftLayer sera accessible sur ces différents sites d’Equinix, via la place de marché Equinix Cloud Exchange. Un accord qui permettra à l’opérateur de datacenter – et à son offre cloud – de monter en puissance, mais également à IBM de s’afficher comme l’un des acteurs les plus présents sur le marché du cloud d’entreprise. La firme déclare par ailleurs être devenue le numéro du cloud hybride.

IBM, plate-forme du cloud

« Tout ce qu’IBM fait est conçu pour aider les entreprises à migrer vers le cloud d’une façon responsable et à un rythme qui s’adapte le mieux à leur business model et leur industrie, explique Jim Comfort, directeur général IBM Cloud Services. IBM fait aujourd’hui office de plate-forme cloud pour les entreprises. »

Notez que le Cloud Exchange d’Equinix est accessible sur un total de 17 sites. L’offre SoftLayer pourrait donc être étendue à 8 autres datacenters.

À lire aussi :

IBM livre ses premières applications MobileFirst for iOS
Watson Analytics d’IBM accessible en version bêta
IBM s’associe à Docker pour pousser les applications dans le Cloud


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur