IBM et Google main dans la main dans la recherche

Régulations

Google Desktop sera intégré dans WebSphere

IBM et Google ont décidé de s’allier. Après Sun, Google se trouve un nouvel allié de choix, au nez et à la barbe de Microsoft.

L’accord entre les deux géants du secteur est précis: il s’agit d’unir ses forces autour de la recherche en entreprise. Concrètement, IBM va intégrer l’outil ‘Google Desktop for Enterprise’ directement dans son application ‘WebSphere Information Integrator OmniFind Edition’ via un plug-in. Les salariés pourront ainsi retrouver plus rapidement des documents locaux (email, rapport, etc). Pour David Girouard, directeur général de l’unité Solutions professionnelles de Google, cité par Reuters, “Associer ces deux produits est logique pour nous deux (…) Si vous voulez un système de recherche performant, il vous faut une application de recherche sur le disque dur”. Pour le vice-président en charge de la gestion du contenu chez IBM, Jon Prial, “Beaucoup d’informations sont disponibles dans une entreprise mais ne sont pas utilisées (…) Notre objectif est d’offrir un service qui donne une seule vue d’ensemble sur la totalité des informations recherchées”. L’accord est stratégique et non pas financier. Google ne touchera pas d’argent pour l’intégration de son outil au logiciel IBM. Pour Google, il s’agit une fois encore d’occuper le terrain et de marquer des points face à Microsoft… Début octobre, dans le même esprit, Google annonçait un accord stratégique avec Sun Microsystems afin d’assurer la promotion et la distribution de leurs technologies. Bref, à grands coups d’accords, Google cherche à isoler Microsoft, mais il en faudra encore plus pour faire plier le géant de Redmond


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur