IBM et Infineon créent 500 emplois à Corbeil

Cloud

Les deux entreprises vont lancer un programme de recherche visant à développer une nouvelle famille de puces

Dans le cortège des plans sociaux et des dégraissages qui caractérise aujourd’hui le secteur informatique, l’annonce faite par IBM et Infineon sonne comme une bonne nouvelle.

Altis, qui réunit en France ces deux entreprises, va lancer un programme de recherche qui sera implanté dans le campus de Corbeil- Essonnes, près de Paris. Ce programme a pour objectif de développer une nouvelle famille de puces basée sur le principe du stockage magnétique. Une technique qui permet de conserver les données enregistrées même quand l’ordinateur est éteint. Ce procédé a deux avantages indirects très importants: de forts gains en consommation d’énergie, car les MRAM sont “non-consommantes”, et un accroissement significatif de la durée de vie des batteries des téléphones mobiles, consoles de jeux, ordinateurs portables ou autres produits mobiles. Les premières puces de cette famille devraient être disponibles en 2004 ou 2005. A Corbeil-Essonnes, Altis emploie 2.200 personnes. Avec ce programme, soutenu par un investissement de 170 millions d’euros sur trois ans, vont être créés 500 emplois, dont 150 postes en direct. Le président de la Région Ile de France, Jean Paul Huchon, a déclaré à l’AFP, en se félicitant de cet investissement: “Ce projet contribue à la pérennité du site, et constitue un premier pas pour une possible évolution vers la production de composants de nouvelle génération”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur