IBM France réduira-t-il ses effectifs de 10 % ou plus?

Selon la CFDT, IBM envisagerait de mettre en place un plan de réduction de ses effectifs en France. Il pourrait toucher 1.000 à 2.500 salariés, soit 10 à 20% des effectifs d’IBM-France (11.000 personnes).

Selon la source syndicale, 1.300 salariés seraient transférés à LGS, 400 feraient l’objet de départs en préretraite et 400 de départs volontaires. Les rumeurs se succèdent autour de projets de réductions d’effectifs chez Big Blue France, qui font suite à des réductions similaires déjà engagées sur d’autres filiales. Mais elles prennent une tournure plus réaliste aujourd’hui, avec l’évocation d’une réunion pour ‘accord de méthode’. Fidèle à son habitude, IBM n’a pas commenté l’information. IBM France continuerait donc sa lente descente aux enfers. En quinze ans, les effectifs ont été divisés par plus de deux (de 24.000 à 11.000). Les conditions de rémunération se sont dégradées (-1% par an depuis 10 ans selon les syndicats), les augmentations générales ont été supprimées, la prime de fin d’année a été réduite et la participation est inexistante depuis 15 ans.