Croissance au ralenti pour le marché des logiciels de sécurité en 2013

CloudSécurité
Sécurité : cybercriminalité, cyberattaques, cybervictimes

Selon Gartner, le marché de la sécurité a progressé de près de 5% en 2013 à près de 20 milliards de dollars. Une croissance freinée par la banalisation de certains sous-segments des offres.

Avec un chiffre d’affaires mondial de 19,97 milliards de dollars, le marché de la sécurité a frôlé les 5% de croissance en 2013 (4,9% précisément) en regard des 19 milliards de 2012, avance le cabinet Gartner. Une croissance appréciable mais décevante face aux attentes et à la demande croissante en besoins de sécurité.

Banalisation des sous-segments

Une déception due au recul de deux acteurs majeurs (Symantec et, surtout, Trend Micro) et par la banalisation de deux sous-segments. « Cette croissance légèrement tempérée est en partie due à une banalisation croissante de la sécurité des terminaux (particulièrement sur le marché grand public) et des passerelles de messagerie (notamment sur les logiciels grand public) qui en 2013 représentait environ 25 % du marché des logiciels de sécurité », commente Ruggero Contu, directeur de recherche au Gartner.

Une baisse compensée par l’intérêt des entreprises à protéger leurs systèmes d’information face à la prolifération des malwares, notamment sur les terminaux mobiles, potentiellement utilisés pour mener des attaques ciblées. « Cette ubiquité des menaces de sécurité a conduit les organisations à constater les lacunes des approches traditionnelles de sécurité, les amenant ainsi à repenser et à investir davantage dans les technologies de sécurité », estime l’analyste. Une évolution dont profite les fournisseurs généralistes qui intègrent de plus en plus la sécurité dans leurs solutions.

La croissance dans les pays émergents

C’est notamment le cas d’IBM qui s’empare, pour la première fois, de la troisième place mondiale reléguant Trend Micro à la quatrième. Symantec et McAfee se maintiennent respectivement aux première et seconde places du podium tandis qu’EMC (avec RSA) ferme le classement des cinq premiers acteurs de la sécurité en regard de leurs revenus (voir tableau ci-dessous).

Sur le plan géographique, si l’Amérique du Nord, l’Europe de l’Ouest et l’Asie/Pacifique “industrialisée” composent 83% du marché total de la sécurité, leur croissance globale se situe sous la moyenne mondiale à 4,1%. Une situation due à la saturation du marché. La croissance provient des pays émergents de l’Asie-Pacifique (+12,8%), de la Chine (+11%) et de l’Eurasie (+9,3%) du fait de marchés relativement neufs en regard des zones fortement industrialisées.

Gartner securité 2014

crédit photo  © Sergej Khackimullin – Fotolia.com


Lire également
La sécurité absorbe 17% des budgets de la DSI


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur