IBM intégrera sur ses serveurs du Nortel… et du Cisco

Réseaux

Après avoir annoncé le recours à des solutions de commutation d’origine Nortel, IBM révèle qu’il discute aussi avec Cisco pour intégrer à ses serveurs des technologies de ‘switching’ similaires

La semaine dernière Big Blue faisait savoir qu’il proposerait des configurations de serveurs comportant des fonctions de commutation provenant de Nortel. Or, ce 17 septembre, Jeff Benck, un ‘vice-president’ d’IBM a déclaré, dans une interview, que son groupe est en négociation avec Cisco Systems pour élaborer une offre similaire. Alors, IBM cherche l’un ou l’autre (“on demand”…) ou le meilleur des deux?

Le fait est que constructeurs de serveurs et constructeurs d’équipements réseaux (commutateurs, routeurs) ne peuvent plus s’ignorer. “Leurs univers se rapprochent et se chevauchent de plus en plus“, constate un consultant d’IDC, cité par le Wall Street Journal. Et ce sont les équipementiers réseaux qui seraient les plus menacés, car les prix se ressèrent. IBM commercialisera 17.000 dollars un commutateur Nortel intégré dans ses serveurs ‘lame’ (blade servers), alors que le constructeur canadien le vend entre 20.000 et 28.000 dollars. Pour Nortel, la stratégie consiste à exploiter toute nouvelle filière permettant de concurrencer Cisco. Les technologies recherchées par IBM concernent notamment la commutation de contenu (content -switching), l’équilibrage de charge (load balancing)… Les ventes de commutateurs ont baissé (360 millions de dollars en 2002 contre 668 millions en 2000, source: Dell’Oro Group) tandis que celles des serveurs “lames” (ou “blade servers”, modulaires, en châssis) décollent. Il est vrai qu’ils ne représentent encore que 1% des ventes de serveurs. Nortel, qui travaille déjà à une intégration de ses commutateurs dans des serveurs “lames” de HP, attend une relance des ventes par ce biais. Donc, la même orientation ne serait pas une surprise de la part de Cisco: le développement de nouveaux créneaux est un axe stratégique critique -comme celui des solutions de stockage- pour relancer son chiffre d’affaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur