IBM à pied d’oeuvre pour l’Internet ultra rapide

ComposantsFibre

IBM a indéniablement fait un pas vers l’Internet ultra rapide, avec un nouveau circuit de type convertisseurs analogique vers numérique (CAN). Ce dernier laisse entrevoir des vitesses de transfert allant jusqu’à 400 Gbit/s.

IBM met le cap sur l’Internet à très haut débit grâce à un circuit de type convertisseur analogique vers numérique (CAN) ultra rapide. Ce CAN de type SAR (Successive Approximation Register) entrelacé permet d’atteindre des vitesses de transfert comprises entre 200 et 400 Gbit/s (soit 50 Go/s). A cette vitesse, l’intégralité d’un disque Blu-ray de 50 Go peut donc être transférée en une seconde.

Le CAN (ADC en anglais) est une brique dans le système et l’infrastructure globale qui permet de véhiculer des données avec un très haut débit sur Internet. Mais il s’agit d’une partie essentielle et incontournable. Interface entre les “mondes” numérique et analogique, ce convertisseur peut rapidement devenir un goulet d’étranglement.

Mais le CAN développé par des chercheurs de l’EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne) et IBM est loin d’être un maillon faible. Il a été présenté il y a quelques jours lors de l’ISSCC (International Solid-State Circuits Conference), qui s’est tenue à San Francisco.

Consommation électrique contenue

En l’état, il s’agit d’un prototype mais une version précédente a d’ores et déjà été licenciée à Samtech Corp. qui devrait utiliser l’IP dans une puce pour de la transmission de données à longue distance sur des fibres optiques ainsi que dans un système radar. La société va le graver en 32 nm CMOS SOI (Silicon On Insulator) dans la fab d’IBM située à East Fishkill dans l’Etat de New York.

Le CAN en question traite 64 GS/s (64 milliards d’échantillons de 8 bits par seconde) par canal. Il intègre sa propre partie de synthèse de fréquence opérant dans le domaine millimétrique afin de fournir les horloges qui cadencent le convertisseur.

Outre sa très grande vélocité, le convertisseur présente une consommation électrique contenue (quelques watts tout au plus).

La dernière publication (en attendant celle concernant la nouvelle version du CAN récemment présentée) s’intitule “A 90GS/s 8b 667mW 64× Interleaved SAR ADC in 32nm Digital SOI CMOS“.

Aujourd’hui, 2 exaoctets de données sont transférées sur Internet chaque jour. Ce chiffre devrait croître dans les prochaines années. La technologie d’IBM pourrait donc être rapidement adoptée pour équiper des routeurs des datacenters dans un premier temps.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur