Pour gérer vos consentements :

IBM investit 3 milliards de dollars sur l’Internet des Objets

IBM ouvre une nouvelle business unit dédiée spécifiquement au monde de l’Internet des Objets. La société compte y investir 3 milliards de dollars sur les 4 prochaines années. Plus de 2000 consultants IBM pourront proposer des services aux entreprises dans le secteur de l’IoT.

Une annonce qui est dans la droite ligne des initiatives de villes intelligentes de Big Blue ; Smarter Cities. Rappelons en effet que les objets connectés sont au cœur des smart cities, où ils multiplient les mesures permettant d’assurer une gestion fine des infrastructures. Un concept qui s’étend aux autres branches du programme Smarter Planet d’IBM : Smarter Buildings, Smarter Public Safety, Smarter Transportation, Smarter Water, etc.

Le Cloud Computing, le Big Data et l’analytique sont également des éléments clés de l’Internet des Objets. Il convient en effet de fournir des solutions permettant de traiter les immenses flots de données générés par les capteurs connectés. IBM met ici en avant son réseau de datacenters, ses solutions analytiques et son PaaS Bluemix, qui facilitera la mise en place de solutions dédiées.

La firme cite le cas de The Weather Company, qui doit rassembler plus de 10 milliards de mesures chaque jour, en provenance de plus de 100 000 capteurs répartis dans le monde entier. Un système qui s’appuie maintenant sur le Cloud.

Du côté des partenaires, le concepteur de puces ARM est présent, tout comme l’opérateur AT&T et le spécialiste des composants électroniques Semtech. Gageons que l’IBM IoT Foundation et l’Ethernet IoT Starter Kit seront les fers de lance de la firme auprès des développeurs. Voir à ce propos notre précédent article « ARM et IBM livrent un kit de développement pour l’Internet des Objets ».

Le champion des investissements massifs

IBM annonce régulièrement le lancement de business units ou de programmes de R&D colossaux, dotés de budgets se comptant en milliards de dollars.

À lire aussi :
IBM : 133 milliards de dollars de R&D en dix ans et plus de 150 acquisitions
IBM propulse Twitter dans l’analytique pour aider les métiers
Les applications IBM MobileFirst for iOS en images

Crédit photo : © Alexei Tacu – Shutterstock

Recent Posts

Arm-NVIDIA : de la Chine aux USA, les barrières se dressent

Aux États-Unis, un nouvel obstacle se dresse face au projet de fusion Arm-NVIDIA. Quelles autres…

2 jours ago

Géolocalisation en entreprise : un suivi proportionné ?

Utilisés dans le cadre professionnel, smartphones et véhicules peuvent être géolocalisés par l'employeur. Qu'en pensent…

2 jours ago

Salesforce : avec Bret Taylor, Marc Benioff prépare sa succession

Promu co-CEO, Bret Taylor pilote avec Marc Benioff le prochain chapitre de Salesforce. Leurs mots…

2 jours ago

Data et cybersécurité : les métiers les plus mouvants du SI ?

Les métiers de la data et de la cybersécurité concentrent une part importante des évolutions…

2 jours ago

Teams Essentials : une réponse à la Commission européenne ?

Microsoft dégaine une offre qui permet d'accéder à Teams indépendamment de sa suite bureautique cloud.…

3 jours ago

« Convergences numériques 2022 » : le Cigref, Numeum et d’autres interpellent les présidentiables

Cigref, Numeum, Cinov, Afnum... L'industrie numérique française sert les rangs pour peser sur les programmes…

3 jours ago