IBM lance son anti-virus/anti-spam

Sécurité

Le produit, fourni en OEM par un spécialiste du domaine, est destiné aux entreprises de plus de 50 postes

Alors que Microsoft prépare son anti-virus grand public (lire notre article), IBM fait son entrée sur ce marché très juteux des outils de sécurité pour messageries d’entreprises (anti-virus et anti-spam pour des structures de 50 postes au minimum). De quoi inquiéter les Sophos, Symantec et autres éditeurs comme F-Secure ? En fait, IBM s’est appuyé sur l’un d’eux. On ne connaît pas encore les détails de ce nouveau service. IBM promet, grâce à lui, de diminuer le temps passé par les utilisateurs à trier leur courrier. En régulant et en scrutant les flux entrants et sortants d’e-mails sur le réseau de l’entreprise cliente, cet outil recherche les messages contenant des virus et ceux considérés comme indésirables (spams).

Big Blue indique par ailleurs que ce service a été développé avec MessageLabs, un des spécialistes du secteur. Il sera facturé entre 1 et 2 dollars par utilisateur pour une fonction choisie, de 1,2 à 3 dollars pour deux fonctions et entre 1,6 et 3,8 dollars pour trois fonctions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur